Changer anneaux serpentiformes par des monopattes

J’espère qu’il est encore possible de ne pas être d’accord sur tout, sur ce site comme ailleurs, covid ou pas… Reconnaissons quand même qu’un blank nu est plus rapide que chargé d’anneaux et de ligatures. Donc si tu réduis dans des proportions raisonnables le nombre des anneaux et si tu modifies l’emplacement de ces anneaux, tu agis ipso facto sur l’action du blank.

Par ailleurs, bollyrovere a raison. Je pense simplement que si les cannes puissantes privilégient les anneaux serpentiformes c’est parce qu’ils sont plus solidement fixes sur la canne que les monopatte. Personnellement, à part sur les cannes douces et (ou) courtes, je préfère les serpentiformes plus solides et supportant mieux les chocs (parapets de pont, branches…) dans les endroits encombres.

ah oui désolé, je parlais de canne maxi soie de 6 pour les salmonidés, ce que nous utilisons le plus sur nos rivières métropolitaines.

C’est exactement ça

Oui bien évidemment tu as le droit de penser ce que tu veux.
Par contre on a le droit de te dire que tu dis des âneries! c’est surtout je pense la manière dont tu l’exprimes qui rend ton idée incorrecte.
En gros ce que tu écris là, c’est la même chose que de dire que tu cours plus vite avec des Nike qu’avec des Adidas! :rofl:

Un blank à des qualités intrinsèques, statiques (type et quantité de carbone, type et quantité de résine poids des brins, conicité, etc) et dynamiques (puissance, rapidité, recovery speed).
Le rodbuilding ne rend jamais un blank plus quelque chose! bien au contraire!

tu peux très légèrement activer plus ou moins une de ses qualités comme tu le dis en jouant sur la position et le nombre des anneaux, mais tu ne rajouteras jamais une quelconque qualité à ton blank…

1 Like

Je pense qu’en vous avez tous plus ou moins raison et que c’est le vocabulaire qui pose problème :wink:

Qu’appelez vous rapidité et action.

L’action pour moi c’est l’angle de déflexion (AA dans le CCS) et la le nombre d’anneau ne changera pas grand chose (rien).

La vitesse de stabilisation ou de retour sur une contrainte, là oui le nombre (pour être plus précis la masse des anneaux/ligature) a un impact.

Pour leur position je suis plus nuancés (si on reste sur un nombre adéquat de d’anneaux), pour moi hors le positionnement de l’anneau de départ qui peut faire varier un peu le ressenti, tant qu’on conserve une certaine progressivité dans la répartition c’est pas évident de ne noter une différence.

Je ne prétends passer détenir la vérité, c’est mes observations après quelques années de montage et de tests divers et variés.

4 Likes

Entièrement d’accord avec toi @EM_ANR.

Bien sur que le choix du type d’anneaux a une incidence sur la « rapidité » de la canne.

Et je pense que ça se passe surtout au niveau du scion.

Ce scion, il pèse entre 2,5 et 3,5 grs pour la majorité des cannes. On y monte 5 ou 6 anneaux, et la différence totale de poids (matière + ligature) entre les 2 modèles d’anneaux doit être de quelques 10èmes de grs … mais qui augmentent le poids du scion de plus de 10 %, ce qui est important pour le moment d’inertie d’un brin situé à 3 mètres de l’axe de rotation de la canne.

Je ne serais donc pas étonné que les quelques fabricants qui montent maintenant des mono-pattes le font vis à vis de cet argument technique.

1 Like

Attention comme dit avec justesse par bal57 chez un même fabricant (mème série) un monopatte pèse autant qu’un serpentiforme (et c’est logique puisque c’est le même à la différence que les deux pattes sont repliées puis soudée du même coté). Le gain en masse se fait sur la ligature (une de plus sur un serpentiforme) mais c’est négligeable car le fil pèse quasi rien mais surtout sur le vernis (une ligature de plus a vernir). Concrètement pour moi on gagne uniquement sur l’epoxy (le vernis) CAD peu sous réserve de ne pas en mettre une tonne bien sur (je suis toujours amusé du prétendu gain annoncé sur les monopattes par ceux qui les tartinent généreusement d’époxy :grinning: ça manque de logique pour moi, soit on cherche à alléger et dans ce cas on fait ce qu’il faut soit on n’en parle pas).

Après on pourra discourir autant que l’on veut la dessus, mais par rapport au gain de tel ou tel choix technique, comme dit par Spent on n’améliora jamais le blank (par contre on peut tuer un bon blank par un montage inadéquat) ou dit autrement ‹ on ne fera jamais d’un âne un cheval de course › CQFD.

1 Like

J’ai toujours pensé que la différence entre mono-patte et serpentiforme jouait sur la longueur de l’anneau (entre les deux extrémités extérieures des ligatures sur un serpentiforme bien plus grande que sur un mono-patte) qui vient rigidifier (casser) la flexibilité (action) de la canne, le plus grand nombre d’anneau se trouvant sur la partie la plus fine et la plus souple de la canne!
Autant d’anneaux venant comme des emplâtres sur le blanc, rigidifier par (petites) sections (plus longues sur serpentiforme et plus courtes sur mono-pattes) et casser un petit peu a chaque anneau son action…
Je ne sais pas si je me suis bien exprimé??? :thinking:

Je pense que tu t’es bien exprimé, la théorie se défends (mais théori et pêche sont deux choses parfois bien différentes).

La vraie question c’est as tu constaté une différence ?

Oups, je n’ai rien constaté du tout… C’est purement une simple réflexion…
De toute ma vie je n’ai monté qu’une seule canne à mouche ! :roll_eyes:
Je me garderai bien de donner des leçons ou des affirmations! :wink:
Mais j’y réfléchis pour un jour, quand j’aurai le temps, monter ma canne idéale! :shushing_face:

ET puisque je suis dans ma réflexion je continue:
J’ai toujours pensé que les anneaux avaient deux rôles sur une canne:
Le premier solidariser la soie au blanc pour en tirer la puissance de propulsion et le second guider la soie, pour en limiter le frottement lors du shoot final…
Encore une fois, je ne sais pas si je suis clair?
Vrai ou faux?

Et nous ont a le droit de dire que tu dis des âneries ou pas ? :roll_eyes:

Pêcheur.com ne vends pas de haut de gamme sauf si on considère que vision c est du haut de gamme, quant à Hardy, ils vivent sur leur nom, c est tout.

Concernant ardent, a part Sage, qui vend des cannes hors de prix avec une cosmétique digne d Ali express…il n y a rien de haut de gamme.

Pour moi, le haut gamme c est Winston, Thomas et Scott et mis a part qq modèle typée toc toutes ces cannes sont en serpentiforme.

C’est bien que pour toi ( tu fais bien de le préciser ) car affirmer que Sage fait des cannes cannes avec une cosmétique d’AliExpress fallait oser, j’espère que tu en as déjà acheté pour affirmer une telle ânerie :joy:

Pour en avoir eu plusieurs, c’est pas faux, quand on voit le prix de ces cannes et la qualité du montage c’est pas foufou quand même ! C’est du très basique, sans aller sur du bling bling on pourrait espérer mieux vus les tarifs.

1 Like

Bien évidemment! :upside_down_face:

Il est certain que si tu pars de ce principe, c’est à dire 3 marques qui font du haut de gamme et le reste qui n’existe pas, tu es très loin du compte…
dans les 3 que tu cites, il y a aussi à boire et à manger, comme chez tout le monde.

On peut considérer qu’à partir de 700€/800€ la canne, on est dans le haut de gamme.
Certaines marques auront 1 canne dans ces tarifs là, d’autres en auront 4 ou 5. c’est un choix de positionnement dans le marché.
Désolé donc de ne faire qu’un constat à partir de données simples :wink:

A moins qu’ils aient changé récemment, les cosmétiques sur le HDG (Sage inclus) est quand même en général de bon niveau, la qualité du montage c’est un autre débat (chacun voit midi à sa porte :relaxed: mais bon çà tient le coup).

1 Like

Bah non j en ai jamais acheté, mais j en ai eu qqune en main…

Par contre j’ ai et j ai eu qq Winston et Scott et même des Ali express :shushing_face:

Pour moi ce n est pas le prix qui fixe la qualité du produit :wink:

Chacun son avis et je respecte le tien bien entendu mais dire que Sage n’est pas du haut de gamme…laissez moi :joy:

oui nous sommes d’accord, mais dans un marché donné (peut importe lequel), c’est le prix qui fixe ce qui est dans le haut de gamme, pas le jugé qualité à bout de nez de Nutnut :smile:

Dans le marché des cannes mouches actuel, c’est le tarif à environ 700/800€ qui détermine le positionnement.
On a connu une époque ou c’était 1000 francs! :wink:

Je dirais même que j’ai fait monter une canne Cts qui pourtant n’est pas dans le circuit commun, sans fioriture par rapport aux Winston et autre T&T qui avoisine les prix des précités et bien je considère que j’ai du haut gamme et c’est pas une idée c’est mon ressentit après plus de 600h de pêche depuis début novembre 2020 (Oui oui je ne me trompe pas :smiley: )