Site gobages .:. Pêche mouche .:. Matériel .:. Communauté .:. Montage mouche .:. Voyages pêche .:. carte Nokill et réservoir .:. Vidéos

Peche mouche - Gobages.com

Comparaison montage parachute vs montages émergente et imago "classiques"

Bonjour,
C’est la période des questions - probablement pour éviter de penser à la situation sanitaire…
Quelle est votre expérience en situation de pêche 1°) avec éclosion et 2°) sans éclosion (pêche de l’eau),
lorsque vous utilisez: a) un montage parachute b) une émergente « classique » c) un imago « classique » ?
Avez-vous remarqué une moins bonne efficacité du montage parachute qui semble de par sa conception plus spécialisé dans l’immitation des spents que des émergentes et imagos ?

quand j’observe mes boites je me rends compte que pour imiter les ephemeres les montages parachutes ont au fil des années remplacé trés largement les seches a hackles classiques (avec le hackle enroulé autour de la hampe type araignée). je les utilise presque tout le temps que cela soit avec ou sans eclosions, c’est plus régulier il me semble et je suis convaincu que c’est une histoire de flottaison c’est a dire de la facon dont la mouche deforme la surface de l’eau. Et avec une aile en polyfloss gris ou beige c’est tres visible . il n’y a guére que sur les courants puissants que j’utilise encore des seches pour pecher les postes ou l’eau avec un montage classique,
en revanche ca ne remplace pas vraiment les emergentes en dubbing ou en poils ou en CDC mais sans hackle, mais c’est plutot pour les surfaces lisses et les calmes, ces mouches la

1 Like

Pour moi, la meilleure mouche sèche, celle que j’utilise le plus, tout au long de la saison combine en un montage simplisme les signaux d’une émergente, d’un imago et d’un spent.

La synthèse parfaite des meilleurs signaux de ces trois stades qui évite de se poser ce genre de question. :rofl:

Fred

2 Likes

Il est certain que moins on a à se poser de questions, plus on pêche :sweat_smile:
Donc elle flotte bas et a un double signal ailes (dressées comme l’imago et très ouvertes, voire à plat, comme le spent), avec ajustement des couleurs et de la taille en fonction des insectes présents ou supposés.
:money_mouth_face: :drooling_face: :drooling_face: Une 'tite photo?

1 Like

Arf c’est un modèle breveté. :sleepy:

Et puis je ne montre que très rarement les mouches qui m’ont demandé des années de boulot.

Fred

1 Like

Ca se comprend. C’est un peu comme les coins sympas et encore épargnés sur les rivières qui demandent de crapahuter et qu’on évite de trop ébruiter pour éviter le pillage :+1: On n’a rien sans effort.
C’est déjà très intéressant de savoir que la combinaison des signaux est possible :slightly_smiling_face: :+1:

1 Like

c’est pas dit que ce soit celle dont parle @fly.only mais ca peut aiguiller les curieux:

3 Likes

J’ai vu des centaines de vidéos de montage de mouche et ces deux vidéos réalisés par Fred sont mes préférés car c’est (quasiment) le seul à parler d’entomologie avant de monter une mouche. Et même si on est tous amené à monter des mouches d’ensemble, je trouve ça important de comprendre ce qu’on fait.

3 Likes

important au moins de chercher à comprendre, sur ce point tout a fait d’accord.
le risque étant de « théoriser » au dela des observations sur la riviére , et de finir par croire dur comme fer à des choses dont les truites se moquent.
Tout l’intéret c’est de trouver ou au moins de chercher le detail qui compte, mais les explications qui vont avec, avec l’experience je m’en méfie un peu.

2 Likes

Je te rassure, ce sont bien les poissons qui au cours de centaines d’heures de pêche au bord de l’eau ont validé ces modèles.

La théorie, c’est bien beau en effet (et il y en a des milliers d’heures sur youtube) mais rien ne remplace les tests grandeur nature.

Pour en revenir à la question initiale sur les parachutes, je les ai essayé de nombreuses fois, ça déclenche les poissons mais sur les parcours public sur pêchés que je fréquente, ça provoque refus sur refus.

Fred

3 Likes

Après qu’est ce qu’on appelle un parachute ? Car si un parachute c’est juste rajouter de la fibre synthétique orange fluo ça peut se faire sur n’importe quelle mouche.

Non un parachute c’est vraiement un toupet de fibre synthétique ou de CDC pourquoi pas, avec un hackle enroulé à plat.

Bonjour,
Je fais le même constat que Fred pour les montages parachutes sur les parcours avec une forte pression de pêche. Au mieux le poisson vient voir mais le refus est systématique sur ce type de montage.
david

1 Like

Salut,

Pour moi le parachute bien visible à surtout un gros avantage dans les secteurs où il est difficile de voir sa mouche ou lors de condition de faible lumière. Également dans les secteur turbulent où il faut que la mouche ne coule pas. Bien voir ça mouche est essentiel dans certain cas ! C’est ma préférence dès que je suis dans des zones où j’ai besoin de bien voir ma mouche.

Dès que le problème de visibilité ou flottabilité ne se pose plus, je pêche avec des mouche plus réaliste, moins fourni, plus discrète.
A+

Même constat dans le Nord-est sur les parachutes refuses en dehors des secteurs à fort courant. En revanche, les mouches flottant bas sans hackle en-dessous et avec un signal aile marqué marchent beaucoup mieux.

1 Like

Interessant, ca
mais ce sont juste les parachutes qui sont refusés par chez vous ou toutes les mouches à hackles ?

C est quoi une mouche a hackles :grin::thinking:

C’est une mouche qui prend du poisson…

Le hackle est un petit poisson découvert il y a peu sur le bassin de la Dordogne.
Bien que rare sa présence est plus marquée sur le parcours médian. Je pense que Fred pourra vous en dire plus.
:wink:

2 Likes

Pour moi dans le cas de ces mouches parachutes, il y a un très bon signal qui déclenche le poisson (le corps dans l’eau) mais une fois qu’il est dessous, il y a un autre signal qui lui met le doute (position du hackle sur le dos). D’où les refus.

Dans les courants, tu pecherais avec un mégot de cigarette tu prendrais des truites donc ce n’est pas significatif.

Oui, après le silure, l’aspe, le blageon, on vient de trouver Pseudorasbora parva dans le bassin de la Dordogne.

On se prend 4 espèces nouvelles en rien de temps. Où s’arrêtera la bêtise humaine ?

Fred

2 Likes