Home .:. Pêche mouche .:. Matériel .:. Communauté .:. Montage mouche .:. Voyages pêche .:. Milieu .:. Vidéos

Peche mouche - Gobages.com

Consultation publique dates de fermetures

bonjour
êtes vous au courant de cette consultation publique ?
http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/projet-de-decret-modifiant-a-titre-exceptionnel-a2177.html
bonne lecture

J’ai vu cette consultation trainer sur Facebook. Autant dire que les réponses sont animées et souvent plus idiotes encore que l’idée même de prolonger la saison de 15 jours…
Pour ce qui est de mon avis, par principe je ne suis pas opposé : les truites n’auront pas encore frayé, et pour beaucoup de rivières, elles ne seront même pas encore sur les frayères. Et puis dans les rivières classées « rivière à migrateurs » la pêche est souvent autorisée jusqu’au 15 Octobre, voire au 31 Octobre. Si on le fait pour les migrateurs, on peut le faire pour la truite autochtone. Et pour finir, on autorise la pêche jusqu’en Octobre dans les lacs d’altitude de plusieurs départements montagneux.
Après, il faut voir au cas par cas en fonction des niveaux d’eau, de la mortalité due aux chaleurs, … ces éléments peuvent jouer en défaveur de cette prolongation dans certains bassins, et le législateur doit en tenir compte avant de prendre une décision.
C’est pour ça qu’une prolongation de certains bassins serait plus adaptée qu’une prolongation générale. Si malgré tout le législateur décide de prolonger uniformément alors que les conditions dans certains bassins ne sont pas favorables, il en ira de la responsabilité individuelle des pêcheurs pour ne pas imposer une pression en plus dans des milieux qui auront soufferts.

1 J'aime

Tout à fait d’accord avec toi,d’autant plus que le mois d’octobre est souvent sec.

1 J'aime

dans le Nord et dans l’Est, le mois d’Octobre signifie souvent le retour de la pluie :wink: Après, les rivières sont basses, mais les nappes alimentent pas mal par chez nous :slight_smile:

C’était pas possible 1 ou 2 mois de + en NK ?

A+
J

No-kill ou pas no-kill, c’est du pareil au même; ça reste de la pression de pêche.
Vu l’état actuel de nos rivières, proposer un telle mesure relève d’une incompétence la plus totale.
Heureusement que le confinement n’a pas duré 6 mois car le gouvernement aurait pu proposer de supprimer la fermeture …
C’est plutôt une fermeture anticipée qui devrait être envisagée.

1 J'aime

parler d’incompétence est exagéré puisque toutes les rivières ne sont pas dans le même état. Il faut aussi se rendre compte que certes il fait chaud globalement partout, mais que certaines rivières se portent bien. Donc la prolongation de 15 jours est justifiée dans certains départements.

Ben si, incompétence …
Je suis entièrement d’accord sur le fait que certaines rivières se portent encore bien, mais cette consultation n’envisage t-elle pas de décaler la fermeture au niveau national ?
C’est juste une hérésie d’en rajouter une couche, et ce pour notre seul petit « confort ».

1 J'aime

Se réjouir d’un éventuel décalage de fermeture alors qu’aujourd’hui la majorité des rivières sont en souffrances, manque d’eau, températures d’eau très élevées…
Il serait certainement plus sage de fermer la pêche dans un certain nombre de rivières si l’on veut que notre loisir puisse perdurer dans des années avenirs!!!
A quand un véritable plan stratégique de gestion sur le long terme…

2 J'aimes

Bonjour Bayard, voila j’ai 63 ans et je ne sais quoi penser. Après avoir lu 8pied6 et la polémique sur les bassines, après mettre mis au nokill,après avoir constaté le déclin,après avoir compris que c’était foutu je ne sais pas répondre à la question fermeture en octobre.
Des truites sauvages ils en restent trés peu, foutons leur la paix mais pour le reste: pourquoi ne pas pêcher des remises dans des endroits spécifiques?, pourqoi aller en Slovénie alors que l’on dispose de rivières vides?,restera t’il des pêcheurs dans 10 ans?.

6 J'aimes

Quasiment tous les avis soit opposées à la prolongation de la saison.

Il y a donc de très fortes chances que ça passe. Comme à chaque fois qu’il y a une consultation sur le loup par exemple, les avis émis lors de ces consultations bidons ne sont jamais pris en compte.

Pas la peine de perdre son temps.

Fred

5 J'aimes

Ce n’est pas faut ! en plus l’impact de cette décision est tellement insignifiante rapport au vrai s enjeu !
Par contre si l’on considère que cela n’as pas d’effet sur les populations, pourquoi prendre cette mesure que pour l’année 2020 ?

1 J'aime

bonjour
je ne crois pas ce soit « foutu » ce qui est certain c’est que pour certains cours d’eau c’est foutu. Alors autant se concentrer sur ce qui peut être sauvé non ? C’est pourquoi je suis contre une décision nationale s’imposant à tous les cours d’eau ! Mais pour certaines rivières ça peut le faire ! Les pêcheurs sont les sentinelles des rivières

1 J'aime

Et certains sont les sentinelles de leur congelo. Fin septembre, les truites sont boulimiques car elles font des réserves pour la reproduction. Déjà mi août, les femelles ont les grappes d’oeufs, alors début octobre… Ça va faire du caviar.

Fred

5 J'aimes

après de nombreuses années à animer une AAPPMA je penses qu’il s"agit de décisions à prendre chaque année et ceci au niveau des fédérations et par bassins versants. Il me semble nécessaire chaque année en fonction des niveaux d’eau de décider des dates ouvertures et fermetures.
A force de décisions uniformes le nombre des pécheurs diminuent au détriment des bénévoles qui tentent de faire vivre nos rivières. Bill

1 J'aime

Sur la Dordogne pour l’ombre on a 3 FD, 3 dates de fermeture, TLC et quota différents => :partying_face:

On devrait faire pareil avec la truite, riche idée…

A+
J

tout à fait d’accord le résultat de ces consultations n’est pas pris en compte. J’ai vu que des associations ont intenté des recours contre les décisions prises à l’issue mais je n’ai pas connaissance des résultats. il faudrait penser à contester la motivation du décret pour justifier son opposition.
Pêchant dans le Jura, je pense que c’est plutôt la date d’ouverture en mars qui devrait être retardée d’un mois et pourquoi pas retarder la fermeture de 2 ou 3 semaines? L’uniformisation des dates de périodes de pêche au niveau national sous prétexte de simplification est une erreur, elles devraient être décidée par secteurs.
On peut s’interroger sur l’action de la fédé nationale: déménagement pour nouveau siège (digne de la pêche associative!), pub sur le tour de France. L’objectif est de tenter d’enrayer la baisse de vente des cartes, le miieu aquatique et les poissons passent après. Et comme dit la chanson toujours le même président…

1 J'aime

Salut
Il faut remettre les choses à leur place. Une prolongation de la saison en 1ère est surtout motivée par le fait que certains pêcheurs ont réclamés un remboursement, en partie, de la carte 2020 ou bien une ristourne sur celle de 2021 à cause du confinement
Alors nos instances pour calmer le jeu et ne pas perdre encore des ventes de cartes, se sont tournés vers cette solution de décaler la fermeture. Voici mon point de vue.
Après les décisions que prennent ces instances (FNPF et FD), personnellement je m’en fout, puisqu’à mes yeux, elles sont illégitimes puisque non élues par les pêcheurs et qu’elles se comportent comme des sénateurs, mais ceci est un autre sujet.
Mais c’est quand même navrant d’avoir une opportunité de mettre les choses à plat, de démarrer sur de nouvelles bases et en fin de compte de poursuivre dans la médiocrité. Dommage!

3 J'aimes

Tenté de répondre sur le site gouvernemental en question, mais j’ai eu droit à un « serveur error », peut-être saturé par les copier-coller du même message qui garnissent les pages que j’ai consultées. Il y a du « bashing » de la part de certains milieux « anti-pêche », défenseurs de la souffrance animale (comprendre « contre cette souffrance », il pourrait y avoir confusion…).
Il m’arrive aussi parfois de m’interroger sur le pourquoi d’aller simplement piquer du poisson si c’est pour tout relâcher (et c’est pour cela qu’en général je garde 1 ou 2 spécimen quand c’est possible, sans que cela soit cependant systématiquement le fait à chaque sortie).
Je suis cependant en accord avec Fred sur la situation des poissons déjà prêts à la reproduction dès septembre (ici en Bretagne) et sur le fait que les prédateurs seront encore de sortie; certains ne se sont pas gênés en profitant du confinement et seraient ainsi doublement gagnants.
Du point de vue préservation de l’espèce, cette prolongation ne serait sûrement pas un bien, encore que dans l’idéal, il faudrait des mesures bassin versant par bassin versant; là aussi on rejoint les préoccupations électoralistes de nos dirigeants (fédéraux, politiques qui ont besoin de se refaire une popularité, mais aussi locaux -élections aux CA des AAPPMA en vue fin 2020-).
Donc incompétence peut-être, mais visée électoraliste certainement.
Responsabilité individuelle des pêcheurs, sans doute, on peut rêver, mais je doute que beaucoup de ces « irresponsables » ,« viandards » et adeptes de la rentabilisation de « l’achat » du permis lisent ce forum.

Tu as parfaitement raison, et moi en reservoir je m eclate, oui mais ca fait moins chic certaines rivieres ou que des sejours a l etranger.
J ai 64ans, et le bilan est que la qualité de la peche baisse sans cesse, des lineaires de rivieres a l abandon,vides ou ils n y a plus ni poissons n y pecheurs, mais ou des integristes ne veule surtout déversé une arc en ciel pour faire revenir les pecheurs,il est plus classe d aller pecher les memes poissons a l etranger.
Mais a ce rythme,il n y en a plus pour longtemps, quand il n y aura plus de souche sauvage ,les ultra accepterons t il de pecher des arc en ciel, ou alors la peche aux salmonides disparaitra t elle par snobisme?
Quand au no kill, il se limite aux pecheurs conscient et responsables, mais quand est il d un no kill sans garderie appropriée , les prerogatives des gardes sont bien reduites.
Rendez vous dans quelques annees pour les memes questions.

4 J'aimes