Du saumon sur le Trieux

… d’élevage. ça parait hallucinant comme projet: Guingamp - À Plouisy, 10 et pas 100 hectares pour Salmon France - Le Télégramme

D’ou va venir ( et repartir ) l’eau qu’il va falloir pour cet élevage ?

Et bien dans le Trieux au moins pour l exutoire et forage ou Trieux pour l alimentation j imagine…

Quelle honte qu on puisse encore autoriser ce genre d exploitation sur une des meilleures rivière de Bretagne niveau physicochimiques…

C est sûrement histoire de la remettre au niveau de ses consoeurs :pensive:

Déplorable…

Avec les élections qui approchent c est le moment de demander… Tout passe :+1:

1 Like

Pas grave les saumons du Trieux sont deja HS, ca finira le boulot :

ça ressemble à de l’élevage indoor puisque loin de la mer , il existe en circuit quasi fermé.

Oui les projets de cette nature se développent en ce moment. C’est l’équivalent du poulet en batterie, des saumons élevés en cuves à touche touche dans des piscicultures industrielles implantées dans les terres.

Hello,
Mais donc avec de l’eau douce pour faire de l aquaponie ???
Je serai curieux de voir l installation de ce type comment ca marche.

Vive le sushi ;0)

A+

il faut que je retrouve la doc sur ce type d’élevage indoor en circuit fermé.
c’est un espoir pour les pays impactés par l’aquaculture en mer.

Il existe du saumon made in Switzerland. Elevé dans les Alpes suisses (Grisons), avec un circuit fermé de recirculation de l’eau.

Je ne sais pas si c’est à ce type de technologie que tu fais référence.

On évoque un « faible impact carbone » (à vérifier), et l’eau proviendrait des nappes phréatiques alpines (3-5%, puis refiltrée). Le circuit fermé éviterait l’exposition aux parasites, permettant d’abandonner le recours aux antibiotiques. Les déchets organiques sont recyclés (biogaz, engrais).

Une enquête a été menée ici (documentaire) :

2 Likes

c’est a peu près cela.
après examen des liens de ton mail,
la version suisse est une version haut de gamme et le cycle n’est pas complet car il importe les oeufs.

Il y a deux mois le prefet annoncait le blocage des permis de construire autour de guingamp a cause des rejets polluant de la station d epuration qui n est pas operationnelle 90 jours par an
Et maintenant il autoriserai cette elevage?
A n y rien comprendre!

Ca en prend le chemin de l’Adour à la Canche il est en chute libre, les populations sont à l’état de vestige, malgré les travaux de continuité écologique, on n’a jamais eu autant de frayères de dispos pour de moins en moins de géniteurs, de surcroit de taille de plus en plus réduite. L’extinction semble inéluctable.

J imagine déjà le discours des amis des moulins…

Les bilans sont partout catastrophiques, pas qu’en Bretagne. Et ne suscite aucune mobilisation des pêcheurs, rien ne bouge, on regarde l’écroulement. Cela en devient fascinant d’un point de vue sociologique tellement c’est absurde… :thinking:

A+
J

Ce qui sociologiquement parlant est réllement hallucinant, c’est qu’à grand coup de centaines de milliers d’euros tous les ans, des gars qui se créent de l’emploi au frais de la princesse et au travers d’organisations pseudo environnementales et scientifiques, t’expliquent depuis 20 ans que balancer des tacons par centaines de milliers va faire revenir le saumon dans un milieu qui ne lui convient plus.
Le pognon de dingue (comme dirai l’autre) !
Au bout d’un moment, c’est quand qu’on se rend compte de l’absurdité de la chose? :thinking:

8 Likes

Dans les magazines 8’6 N 22 et 23, un article en deux parties de Pierre Affre intitulé « Lost In Migration », tente d’expliquer cet effondrement mondial de Salmo Salar.

1 Like

Bonjour,
Je pense qu’il faut bien différencier le cas du Trieux où les saumons meurent une fois revenus dans le cours d’eau de la baisse générale de remontées des saumons. Je pense que les causes sont différentes même si sous-jacent le réchauffement climatique est un facteur aggravant dans les deux cas.

Oui surtout que la construction des moulins s’est fait en même temps que la disparition des saumons :face_with_monocle:

L’article du numéro 21 (avril-mai-juin 2023) de l’excellent magazine 8’6, disant que ce projet de ferme d’élevage à Saumons a été retoqué à Plouisy (Trieux), mais refait surface à Guerlesquin dans le Finistère (Léguer).

Non pas si sûr, l implantation de la plupart des moulins c est entre le 12 et 16eme siècle, il y avait encore qq saumon jusqu’au 19 ème.

La grosse différence c est que par le passé les usiniers respectaient leurs règlements d eau, maintenant c est moins le cas.

1 Like