Home .:. Pêche mouche .:. Matériel .:. Communauté .:. Montage mouche .:. Voyages pêche .:. Milieu .:. Vidéos

Peche mouche - Gobages.com

Eldorado c’est où

Bonjour
Dans les magazines ou autres ont vente là pêche à la mouche comme un eldorado comme un exemple je veux bien sûr parler de l’étranger Et la France dans tous ça quand pensez-vous la pêche est foutu chez nous

Bonjour,
çà c’est un sujet de fermeture :wink:
La pêche n’est pas foutue et il y aura encore beaucoup d’occasion de s’amusez chez nous. Par contre de là à faire venir pêcher les étrangers et développer un tourisme pêche conséquent c’est déjà bien plus compliqué. Il y a quelques secteurs où cela marche très bien: pêche à la carpe et un peu pêche au silure. Pour la mouche quelques parcours de pêche privée accueille des étrangers mais surtout limitrophes (chez moi c’est plus de 50%). En parcours publique il y a plusieurs facteurs qui font que cela fonctionne très peu, je citerai:

  • la réglementation pas adaptée
  • la pression de pêche
  • le manque de promotion
  • la prédation (cormorans)
    Il y en a surement d’autres…

Yannick,

Je pense que tu as oublié le facteur principal :

  • Le manque de poisson …
4 J'aimes

Il y’a quelques années je pêchais les rivières du pays basque elles faisaient partie des plus belles pour la pratique de notre loisir grosse déception elle se sont dégradé d’année en année pourquoi ? Et pas mal de région ont elles aussi perdu de leurs attractivité je sais que certaines d’entre vous sont beaucoup plus optimistes que moi prouvaient moi le contraire

Un élément de réponse :

C’est à pleurer. Et après on fait de l’agribashing dès qu’on en parle.

Fred

3 J'aimes

effrayant effectivement… tous les jours sur mon bv des cas de non-respect de la ZNT, drainage, remblais!!
L’une des causes du recul des populations sans aucun doute

Enfin à priori c’est la vente qui a augmenté, les agriculteurs ont fait des stocks en prévision des futurs interdictions, tout cela se retrouvera malheureusement dans la nature de tout façon…

J’en connais beaucoup du Royaume-Uni qui viennent régulièrement en France pour la pêche à la mouche. Certains uniquement pour la pêche et d’autres combinant avec des vacances en famille. De plus, la beauté et la diversité des paysages, la gastronomie, les vins et même la météo font de la France une destination très attractive. La proximité également sans aucun doute et le coût relativement faible des permis de pêche et de l’hébergement (par rapport au Royaume-Uni). Les rivières britanniques souffrent de plus en plus des mêmes problèmes de pollution et de négligence (à l’exception des problèmes hydroélectriques) que les nôtres, avec des populations de poissons sauvages en général en déclin. Bien sûr, plus pourrait être fait pour le rendre plus facile, mais aujourd’hui, avec Internet, les outils de traduction et le temps investi, l’exercice n’est pas si difficile de trouver ce que vous cherchez. Ce n’est peut-être pas Eldorado mais, ne sous-estimez pas l’attraction …

3 J'aimes

Il est intéressant ce fil car il y a 10 ans en arrières sur Gobages, la plupart des réponses auraient expliqué que la gestion en France est pourrie, que les viandards ont tout pris etc… Ca fait vraiment plaisir de voir qu’on commence petit a petit a arriver dans les milieux PALMistes a l’idée que le vrai sujet c’est la dégradation constante et continue des milieux et de la flotte et que c’est donc la dessus qu’il faut se mobiliser. Ce fut dur et compliqué mais on y arrive ! :heart_eyes:

A+
J

2 J'aimes

c’est la question plus générale du tourisme qui se pose ! quel genre de tourisme halieutique on veut ? En Allemagne , la question ne se pose pas ! en dehors des parcours privés tu n’as pas le droit de pêche si tu es « étranger ». En France , quand tu sors de ton secteur ( à définir ) tu es aussi un touriste halieutique même dans le département d’à côté. Pour ce qui concerne les anciens et leurs beaux discours , cette époque est révolue et aujourd’hui sans engagement local , aucune rivière ne fonctionnera plus de façon « normale »…

Et en plus on sous estime aujourd’hui le bassinage qui était fait à l’époque, la plupart des poissons pris n’étaient pas nés dans la rivière!

1 J'aime

Aujourd’hui en plus de la pollution du réchauffement les cormorans pillent certains secteurs de rivière

J’ai lancé cette discussion pour voir les réactions moi même je pêche actuellement plus à l’étranger quand France et j’en conviens que le tourisme pêche n’a pas que du bon notamment les truites qui sont déversé pour satisfaire le client

bonsoir
On interdit la pêche sur les rivières pendant 5 ans
et on reverra les truites. mais les AAPPMA vont pleurer.
Sinon il y a bien du poissons dans les rivières,
mais dans les endroits inaccessible, pour la plupart des pêcheurs qui veulent pêcher à 10 M
de leur véhicule mais ne veulent pas crapahuter…
Alors oui pour ceux là ils diront qu’il n’y a plus de
poissons.
bernobby

2 J'aimes

Bonjour,

Regardant l’offre d’hébergement sur des régions que je sais plutôt favorables à la pêche, je suis frappé par globalement le peu de d’offre loisir-pêche expliquée, précisée, développée.
Parmi les mentions du VTT, randonnée, loisirs nautiques, etc, c’est au mieux juste la mention « Pêche » ; souvent rien.

Il semblerait que le loisir-pêche ne fasse pas partie de l’ADN de nos acteurs du tourisme.

Selon un universitaire spécialiste du marketing touristique rural intervenu deux jours dans une formation à laquelle j’assistais, c’est assez général. Selon lui hébergements et loisirs incidents sont très et trop déconnectées entre eux dans l’offre touristique. Chacun bosse dans son coin …

Notre culture cartésienne probablement …

Il y a bien sûr et fort heureusement des exceptions qui confirment la règle …

Pour l’Eldorado, c’est par définition un mythe que personne n’a jamais trouvé …

à +

Où ne peuvent pas crapahuter pour diverses raisons

2 J'aimes

bien sur que tout le monde ne peut pas crapahuter moi même également « je pêche les truites à la mouche en fauteuil roulant » et pourtant j’arrive à pêcher des rivières pas du tout pêché ou très peu. il faut prospecter mais là est un autre sujet et je comprend que si vous êtes des employés et non retraité le temps est compté. mais Google earth peut parfois être votre ami pour la préparation de vos futurs spot de pêche…

bonsoir
euh ,si je peux me permettre, je doute que dans 5 ans la qualité de l’eau soit meilleure.qu’actuellement,et si elle n’est pas meilleure (ce qui semble etre le plus probable) pas de retour des truites.

1 J'aime

Bin sur les cotos intensifs en Espagne, sur la plupart des parcours d’Europe centrale, dans les Balkans… c’est gavé de salmo bassinus. En Italie du Nord, ils sont en train de rafler toutes la clientèle Slovène et Autrichienne depuis qu’ils embassinent a tout va leurs parcours NK (pour 2X moins cher !). La solution est EVIDENTE.

A+
J

2 J'aimes

Ben je pense le contraire, elle s’habitueront plus que de la sécheresse, avez vous déjà vu les truites
remonter dans les lisier? aller manger les vers de lisier, moi j’ai vu et elle ne mourrait pas bien au contraire elle se rassasiaient et ne sont pas morte pour autant.