Site gobages .:. Pêche mouche .:. Matériel .:. Communauté .:. Montage mouche .:. Voyages pêche .:. carte Nokill et réservoir .:. Vidéos

Peche mouche - Gobages.com

Enquête sur la création d'un parcours no-kill sur la Touvre

Non il y a beaucoup moins de géniteurs d année en année…et paradoxalement la maladie touche un pourcentage de plus en plus élevé de poissons.

Alors c est sûr que ces constatations n ont rien de scientifiques mais pour moi c est flagrant.

Par contre les quantités d arc produites sur la rivière n ont pas cessé d augmenter…et il paraît qu une nouvelle demande d augmentation serait dans les tuyaux, pas de doute que les services de l État vont instruire ça aux petits oignons…

1 Like

Ok, ça craint alors !

Moi aussi, j’ai vu beaucoup moins de (très) gros poissons. Par contre, il ne me semblait pas que l’impact soit si flagrant sur les plus jeunes (2 et -, moins de 40 cm). Ce qui signifierait une bonne reproduction.
Mais mon observation n’est certainement pas un reflet fiable de la population réelle et je peux avoir vu ce que je souhaite voir…
Pour l’importance de la maladie cette année par rapport aux précédentes, je ne sais pas. Pas eu beaucoup de temps pour aller au bord de l’eau cet hiver.
Quant aux piscicultures, le problème est connu mais ne semble pas soulever beaucoup d’émoi en effet.
Bonne soirée
david

bonjour a tous,
je vais essayer d’éclaircir les choses étant membre du CA de cette AAPPMA.
1- un groupe de travail sur la maladie a ete créé sous l’impulsion de la fédé 16 avec d’autres département touché moins gravement dans le sud ouest. A sa tête 1 vétérinaire ichtyologue ultra compétant sur le sujet car il cherche sur cette maladie depuis plus de 20 ans. il la connait parfaitement. vous comprendrez qu’ il y a des choses que je ne pourrai pas dire.
le probleme est clairement identifié nous savons precisement comment il se declenche et pourquoi, certain ici on de bon debut d’explication bravo ! c’est dû au matière organique source de phosphate debut de la chaine chimique conduisant à la chute des défenses immunitaires en pleine périodes de fraie. phosphate->cyanobactérie->NH2 qui se stocke dans les 2 a 5 mm du substrat de surface = vous connaissez la suite en période de construction des nids !! a noter que la grande majorité des poissons touchés est directement sous la source du mal. pour ceux qui connaisse vous aurez compris. ailleurs c’est plus une abscence de geniteurs qui est en cause il n’ont pas le temps d’arriver a ce stade de leur vie. la taille a 40 va les aider (tous).
donc que fait on face a cela on collecte des données fiable pour agir on en est la aujourd’hui c’est en route ca prendra pas 1 semaine mais probablement qqs années! je sais on veux tous que ca aille vite mais voila faut y aller avec des billes pas la fleur au fusil.
2 que fait on en attendant. fermeture ou NK: on a choisi le NK car cela permettra de diluer la pression de peche d’un seul secteur. de faire grossir a taille mature les poissons hors nk qui sont bien présent malgré tout. heureusement pour nous la maladie ne semble pas affecte les oeufs ce qui est le cas normalement. et miracle chez nous certain poissons guerrissent une fois la fraie passée.
cette enquête a été faites dans l’urgence à la demande de la fédé qui fais bloquage !! par le biais de son CA commission technique; il est convenu que le résultat décidera de la suite pour des question de légitimité et de répresentativite. étant réciprocitaire le choix a ete fait de donner la parole au plus grand nombre.
3 cette demande et c’est le plus important est et ne doit être que transitoire. d’autre action sur le milieu d’accueil sont engagés je sais de quoi je parle je suis référent a la commission travaux. remontage d’ouvrage patrimoniaux (essac) on vois la différence deja cette année sur ceux qui été remonté l’automne dernier. creation d’ilot vegetalisé j’ai rendez vous ce soir avec une entreprise sur place pour un devis.
4 un projet global de gestion réel est en cours de création avec quelques très motivés pour donner son vrai visage a rivière. ce la passe par un redressement globale de la population sur tous son cours sain et le nk provisoire en un moyen rapide parla preservation des individus. evidement nous sommes conscient du sacrifice et de la difficulte pour certain a comprendre. le bur n’est pas d’interdire durablement ni d’être dans l’integrisme même si je ne preleve plus depuis 30 ans a titre personnel. j’'aimerai le faire mais je m’y refuse tant qu’on est dans cette situation.
les 3 pilliers de ce projet sont : restauration et amelioration du milieu - garderie - controle stricte des prélévements par carnet de capture et collier au numéro de la carte du pecheur nombre a définir tous les ans en fonction de l’évolution taille des sujets aussi.

voila j’espere vous avoir eclairci un peu je suis dispo sur FB pour en parler avec plaisir sous le nom franck ramezi.

nous avons tous un même but qui est de pouvoir encore pecher longtemps des poissons de réves!

21 Likes

Merci Franck pour ces explications . :slightly_smiling_face:

@franckr
Oui, merci d’avoir pris le temps d’expliquer ici, il est réconfortant de savoir qu’il y a une bonne compréhension de ce qui cause cette maladie. Je vous souhaite, à vous et à vos collègues, plein succès dans vos efforts.

Bonne initiative que ce projet de no-kill.

Mais au point où en est cette rivière, je regrette que les seules décisions qui, à mon sens, permettrait de la sauver d’un point de vue halieutique, serait d’en fermer la pêche 2 ou 3 ans, et de faire en sorte que la pisciculture ait un impact bien moindre. Ces dernières années, je ne pêche plus les premiers kilomètres en aval de cette pisciculture tellement l’odeur est forte et les fonds colmatés.

Mais comme j’imagine que ces mesures ne seront jamais prises, la mise en place de ce no-kill serait déjà une belle avancée, à condition de mettre des moyens en place pour régler le problème du braconnage. Certains n’hésitent pas à peigner le no-kill actuel avec des leurres à 3 tridents, alors j’image le tableau si toute la rivière passait en no-kill.

Dernière chose : je me demande si les lâchers de truites AEC est une bonne chose pour la santé de cette rivière : 500 kgs déjà lâchés au mois de février, et 100 kgs/mois prévu jusqu’au mois d’aout …

C’est pas les 500 ou 600 kg d’arc lâchés qui pausent problème vis à vis des centaines de tonnes élevées dans ces eaux, si c’est un problème de matière organique (qui serait dues aux rejets des piscicultures) il faudrait des équipements pour capter cette matière avant qu’elle n’arrive dans la rivière (filtres, décanteurs)…

Ca semble le minimum en effet, c’est pour moi incompréhensible qu’il n’y ait aucun équipement pour traiter les rejets avec une production telle…

1 Like

Je l’ai déjà dit mais vous avez à mon avis assez de billes pour écrire au Préfet, DDT, OFB, aux maires, au comcom, à l’ARS, au syndicat d’alimentation en eau potable, au président du Département… enfin il faut ratisser large et mettre un caillou dans la chaussure de tout ce petit monde.

Communiquez communiquez communiquez…

Il n’y aura certainement pas d’effet immédiat mais si il y a une nouvelle demande d’augmentation de prod, l’instruction ne sera peut être pas la même…

Prenez un avocat spécialisé en droit de l’environnement…

Affranchissez vous un peu de la FD, qui a mon sens ménage la chèvre et le choux…

Quelle est la position et les actions du syndicat rivière? j’ai vu qu’ils avaient fait un peu de génie végétal et mis 2-3 cailloux dans le lit… autant dire que cela ne sert a rien. Ils feraient mieux de se concentrer sur l’arasement de toutes les pelles hydrauliques qui font obstacle au transit sédimentaire (enfin plutôt au transit des déjections de truites)

Concernant vos ilots végétal, heu, je suis un peu dubitatif sur l’efficacité … vous avez été autorisé par la DDT au titre de la Loi sur l’eau pour remblayer dans le lit majeur ???

N’y a t’il pas moyen de rentrer en discussion avec le pisciculteur et voir comment mettre en place un système de filtration fiable, je suis sur qu’il y a moyen de lever des subventions, Feder, Région, agence de l’eau, département, FD, AAPPMA, et le pisci à moindre mesure (histoire de le motiver)…

En effet si c’est le cas, cela tient du miracle, jamais entendu parler de poissons qui s’en sortaient.

Voila mon ressentit, alors je sais bien que je parle comme dans un livre mais si j’étais par chez vous c’est le genre de combat que je mènerait bien volontier.

Bon courage à vous

3 Likes

C est ti pas beau :face_vomiting:

3 Likes

C’est vraiment dégueulasse.
Y’avait ça aussi dans le Guil en Septembre dernier. Ca fait peine :frowning:

On se croirait après le naufrage de l’Amoco Cadiz !

Ce n’est pas difficile de comprendre ce qu’il ce passe …

Pareil sur le Doubs frontière à certains endroits en août de l’année dernière.

1 Like

Sans dérivé du sujet initial mais comme on est sur les résurgences j’ai vu ça hier :

2 Likes

Pas pour tout le monde apparemment :sweat_smile:

Oui ça ressemble à la loue, l ain, le Doubs etc etc

Oui c’est bien dégueu’ !!
Mais le Doubs qui l’est bien aussi,n’en est même pas encore à ce point!!!
…c’est pour dire :nauseated_face:

oui, et les débits du Doubs fluctuent assez pour évacuer la m… lors d’une crue. La resurgence Touvre non…