Fragilité aux nœuds du fil fluocarbone?

Après avoir perdu plusieurs poissons sur casse de ma pointe en fluocarbone aussi bien en sèche qu’en naf je m’interroge…
La casse a toujours lieu au niveau d’un nœud soit le chirurgien de la jonction soit le nœud de la mouche…
Du coup je vérifie systématiquement la solidité à la confection en tirant des petits coups secs et c’est vrai que ça casse assez souvent…
J’utilise du Caperlan dont on m’a vanté le rapport qualité prix mais j’ai eu le même soucis avec d’autres marques, je mouille bien à la salive avant de serrer…
Bref je comprends pas bien, des avis ???

1 Like

Pareil que toi même avec du Devaux , Soldarini etc…

As tu essayé tout simplement avec du nylon monofilament classique?

Le fluoro a réputation d’etre plus raide donc peut-être moins résistant au nœud.

Elles ont quel âge vos bobines ?

Fred

1 Like

Je comprends pas, je suis revenu au fluocarbone Caperlan, un peu contraint et forcé (j’habite en Gwada et pour se faire livré c’est galère) et bien je pèche le bonefish avec tout en fluoro et je ne perds jamais un bonefish sur casse de nœud (éventuellement il coupe le fil dans les patates de corail), je penche comme Fred pour une bobine trop vieille peut être.

Idem pour moi, cassant aux nœuds.
Ça, plus le fait que je n’aime pas son comportement sur l’eau, sa flottaison discutable … et son prix : j’ai définitivement laissé tomber.

Est-ce que tout ton bas de ligne est en fluoro ou juste la pointe? Les noeuds entre fluoro et nylon (sauf le double faux pendu) ne sont pas fiables.

1 Like

…La bobine à 1 an et je pense que chez decat elle a pas dû passer des années sur le présentoir (quoique…mais c’est un autre débat :thinking:), elle est stocké dans la poche de mon gilet donc pas exposée aux uv et je n’utilise le fluo que pour fabriquer la pointe (le dernier brin) de mon bdl, le plus souvent en 12/100…

La théorie que même en mouillant il pourrait y avoir surchauffe, au montage, par le frottement avec le monofilament nylon ou avec le métal de l’hameçon rendant cassant le fluocarbone me semble plausible…?..

Si ton gilet est resté dans ta voiture en plein soleil ne serait ce que quelques heures et que tes fils sont montés à 60, ils ont morflé.

Comme te l’a expliqué @Yannick, c’est la chaleur qui fragilise ce type de fil.

Fred

Bonjour,

Tes valeurs sont bonnes… et, pour l’unité, ne t’embête pas trop, pour la densité il n’y en a pas : c’est un ratio de masses volumiques (avec celle de l’eau à 4 degrés comme référence pour les solides et liquides). Pour une fois que c’est simple, faut en profiter :grin::+1:

J’utilise très souvent du fluoro Varivas, je le trouve très fiable, à condition de le pas le rabouter à du nylon.

1 Like

J’ai eu aussi le problème avec le fluorocarbone, mais ma bobine avait pris un coup de chaud, du coup si il a plus d’un an de gilet c’est sure que sa résistance à prit un coup!
Des fois en 2 sorties si il fait bien chaud…

Sinon j’ai changé de nœuds, pour raccorder la pointe je suis passé au noeud de chirurgien qui fragilise moins:

et pour attacher la mouche je fais le nœud de turle simple ou double suivant le diamètre en serrant la boucle coulissante sur le fil et pas l’œillet de l’hameçon, là aussi plus de chauffe au serrage si le noeud est bien fait!

Voila sinon si tu as l’occasion surtout pour du 12/100 passe en nylon supertippet, je prends le devaux et la résistance est le double en combat par rapport à du fluoro et surtout en pêche le fluoro au bout d’une 1/2 heure de lancer faut refaire le noeud, le super tippet tient un peu plus longtemps!

Personnellement pèchant des poissons complétement fous qui tirent comme peu le font en rapport de leur poids, je fais le nœud de chirurgien pour tous les brins du bas de ligne et je n’ai jamais perdu un poisson sur casse et pour la mouche le nœud dit « rapala » pour que le crabe ou la crevette nage librement :wink:
Yves

2 Likes

Plus résistant je sais pas mais plus rapide et moins contraignant pour le fil c’est certain :grinning_face_with_smiling_eyes:

3 Likes

Bonjour à tous,

intéressante conversation sur les ruptures des nœuds du bas de ligne ou sur le nœud de raccord avec la mouche ou ailleurs. Chacun à son nœud favori, moi j’aime bien le nœud de pendu sauf pour les petites mouches, (18 et +) où il est emmerdant à faire si le bas de ligne est court. D’accord avec vous pour dire qu’il est nécessaire de lubrifier ce nœud final (mais comme tous les nœuds !). ça vaut pour le nylon ou le fluoro.

A présent, pêchant plusieurs espèces de poissons qui vont du saumon à la truite en passant par le bar, sandre, ombre, brochet ou autres… j’aime avoir un fil auquel je suis quasiment sûr qu’il soit encore fiable. Alors, il y-a plus de 30ans j’ai découvert une petite astuce qui vaut ce qu’elle vaut, mais me permet au moins de faire un test afin de savoir si le fil que je possède est encore opérationnel ou pas…

C’est simple, sur votre bobine à tester, faire un nœud simple (tout bête) mouiller et serrer. Après tirez sur les deux brins (avec bien sur une force correspondant à peu près au diamètre du fil… - on ne rire pas pareil avec un 10 ou un 24/100ème ! -.
Si le file casse de suite, c’est que la bobine est bonne à jeter (ça permet de faire un tri dans nos nombreuses bobines anciennes). S’il résiste, je ne vous garantie pas à 100% que le fil sera top/top mais au moins, il aura gardé une certaine résistance. Ca ne marche pas trop mal. Pour exemple, il y-a quelques années, j’ai découvert au fond d’une de mes boîtes à pêche un 24/100ème de marque « Nylorfi »… il devait avoir 20ans d’âge car cette marque ne date pas d’hier ! Et bien, après un test positif, je l’ai employé pour pêcher la carpe, sans aucun problème ! Amusant non ? Bien sûr cette bobine n’avait jamais vu la lumière ni le soleil, ces deux éléments qui j’en suis certain contribuent à fragiliser considérablement le nylon et surtout fluoro.
Ca ne coute rien d’essayer…
Bonne lecture. Pat

2 Likes

Merci Pat pour cette astuce, c’est bien vu !
J’avais acheté il y a peu un 12/100è qui cassait à la traction manuelle, même sans noeud, poubelle !
Je teste tous mes noeuds avant chaque sortie, souvent c’est un raccord qui casse, surtout sur les fils fins, parfois il me faut refaire le noeud de la mouche ( surtout en NAF ) fragilisé par le contact avec les galets du fond.
Perso j’ai des nylons qui ont 35 ans et qui n’ont pas bougé a priori, du 24 au 35 / 11è, je m’en sert toujours ( mais ils ne voient le soleil que lors des parties de pêche ).
Bien cordialement,

C’est le fluocarbon qui fait casser le dernier brin doit être élastique

Laissez tomber le fluoro trop fragile aux noeuds et trop raide, utilisez plutôt un super nylon tel que Stroft c’est ce que j’ai fait après avoir cassé sur des beaux poissons. De toute façons, je pense que quelque soit le diamètre ou la marque du fil le poisson le voit ou du moins le sent, je peux le démontrer…
A bientôt

1 Like

Oui certainement mais pour certaines pêches, le bonefish ou le permit la raideur du fluoro et le fait qu’il coule permet de pêcher plus juste ces diables de poissons :wink:

Désolé je n’ai aucune expérience avec ce genre de poissons je pense qu’il faut, comme pour toutes les pêches, trouver le compromis idéal en étant conscient des avantages et des inconvénients de chaque solution.
Fluoro : ça pêche bien mais éventuellement ça casse.
Nylon : ça pêche moins bien mais la résistance est plus constante.
Après ce choix, il faut assumer !