Keep fish wet

Oui c’est pour ça qu’un célèbre auteur de livre sur les truites tuait ses poissons avant de les prendre en photo. Après leur mort, les poissons conservent leur couleur quelques minutes sans bouger. Idéal pour faire de belles photos. Le plus simple, c’est de tuer le poisson. Choisir de le remettre à l’eau est la solution la plus exigeante. Si en plus on s’acharne sur ceux qui relâchent, c’est double peine.

Après on fait pas de la photo d’art. On veut juste garder un souvenir et transmettre un message. Ça fait plus de 20 ans que notre site existe et qu’on rabâche les bons conseils pour remettre les poissons à l’eau. On n’a pas attendu qu’un site commercial réinvente le fil à couper le beurre.

Maintenir le poisson dans l’eau le temps d’une photo lui permet de reprendre ses esprits. Il y a toujours un moment où il est calme et où on peut en profiter pour lui tirer le portrait.

Fred

3 Likes

Bah la photo c’est chacun son truc perso je n’en fait pas et ce n’est pas pour flatter mon ego d’un je m’en tape des bredouilles puis je ne raconte pas ma partie de pêche chez moi ,ma femme s’en contrefous,mes amis aussi.Ensuite je ne m’encombre pas de portable ni appareil photo j’ai assez de bordel dans mon gilet :grinning:

6 Likes

Merci pour ton post très intéressant

C’est tout simple pourtant ! Un poisson remis à l’eau (vivant bien sur ) a + de chances de s’en sortir que celui qui va dans la poêle :stuck_out_tongue_winking_eye:

Eh bien, je suppose que pour certains, le simple fait d’être membre de l’église no-kill est suffisant. Et pourtant, j’assiste chaque année à de mauvaises pratiques et j’observe des poissons relâchés qui flottent vers l’aval le ventre en l’air. C’est dommage, ce serait potentiellement un bon endroit pour fournir une éducation réfléchie. Personnellement, j’applaudis ceux qui soutiennent les meilleures pratiques à faire de leur mieux pour assurer le bien-être des poissons capturés et relâchés.

6 Likes

Toujours aussi aimable

1 Like

bonjour à tous
photo,pas photos,peu importe,ce qui compte le plus c’est de faire le maximum pour la survie du poisson.Je pense qu’un jeune pécheur sera plus tenté de faire une photo qu’un pécheur de mon age(63 ans).En ce qui me concerne et avec du recul , je pense que j’aurai des fois du faire mieux dans certaines situations
joseph

1 Like

Bonjour,

Je me suis dit la même chose, notamment sur les salmonidés. J’ai regretté parfois certaines photos que je n’aurais pas dû prendre, pour libérer plus vite le poisson. Ce qui fait que je prends essentiellement des photos de cyprinidés maintenant, notamment de chevesnes, qui sont plus robustes.

D’ailleurs, j’ai constaté avec plaisir que nous sommes quelques uns à poster sur un fil de discussion du forum concernant les poissons « blancs » pris à la mouche. Perso, ça me va bien… et puis parce que j’en prends beaucoup plus que des truites :face_with_hand_over_mouth:

Par ailleurs, personne ne peut nous soupçonner de vouloir nous la péter avec une ablette, un gardon, ou un rotengle… on passe l’après midi pour en faire une vingtaine en sèche, quand un bon pêcheur au coup en fera deux cents :sweat_smile:

2 Likes

Si on ne doit poster sur ce forum que des photos d’ablettes ou de chevesnes ou carement uniquement d’insectes ou de paysage, pour ne pas passer pour un mec qui se la pète, ça va devenir d’une tristesse … j’ai rien contre les poissons blancs, au contraire, mais si maintenant poster une photo de truite dans l’épuisette est mal vu… Gobages serait aussi atteint par la cancel culture ?

3 Likes

Bonjour,

Pour moi, la photo (toujours dans l’eau), c’est le temps pour le poisson de se reprendre, et le temps pour le pêcheur de s’émerveiller devant sa beauté, tout en la faisant exister pour les autres.

Les poissons que je prends restent toujours dans l’eau, et le fait de les maintenir un moment dans l’épuisette participe pour moi à un relâcher dans les meilleures conditions (tout en permettant de prendre quelques photos). J’ai vu bien des poissons relâchés à la va-vite et sans vérification préalable de leur état.

5 Likes

bonjour Orpailleur
je partage complètement votre manière de pratiquer la remise à l eau.Merci
Joseph

1 Like

Et oui, la remise à l’eau rapide sans prise de photo n’est pas un gage absolu de survie pour la prise si un minimum de précautions ne sont pas prises. Combien d’ombres repartent le ventre en l’air après avoir être relâchés en secouant l’hameçon ?

Quand au caractère commercial du site en question, il ne fait que peu de doute vu le prix des goodies.

Fred

2 Likes

J’aurais aimé que ce site soit français. Ce n’est pas le cas.

le principal étant de se mouiller les mains pour les tenir quelques secondes

Oui comme ça ils glissent, on les serre plus fort et on leur comprime les organes internes. :stuck_out_tongue_winking_eye:

Fred

Entièrement d’accord, même s’il m’arrive (rarement) de prendre une photo (en gl d’une très belle prise) et souvent dans l’épuisette dans l’eau. Bon, tout extrémisme est à bannir, le tout est dans la mesure: il en est des pêcheurs comme de tous les humains: si tous étaient parfaits il n’y aurait plus etc etc…et il y aurait encore beaucoup de poissons dans une eau pure…Oulala, je m’égare, et pour un samedi soir c’est grave (lol)

1 Like

Bizarre la tournure de certaines discussions sur le forum tout de même.
La pêche c’est un loisir de détente en théorie pourtant :grinning:

1 Like

Devons nous en déduire mains sèches pour toucher un poisson :fish: ?
Si c’est le cas, Étonnant alors que les recommandations en France et autres pays sont les mains mouillés mis à part soit disant une étude américaine!!!
Sinon il existe de la wax bio mais je sais pas ce que ça vaut sur les poissons ?

La lésion des organes internes par la pression au serrage est un risque bien plus élevé que d’enlever un peu de mucus au poisson.

Fred

1 Like

Je ne suis pas sur de pouvoir me rappeler le dernier poisson que j’ai pris sans faire une photo. C’est presque la finalité pour moi et je n’ai pas l’impression que ça enlève la moindre chance de survie au poisson.
Et pour revenir à ce que Fred disait sur les innombrables et magnifique poissons pris et non photographié, J’ai une formule PDP:PDP (pas de photos : pas de poissons :wink: )

Pour tout de suite calmer les réponses parlant d’égo concernant les photos il me semble que parler de ses prises sans montrer de photos c’est encore plus égocentrique, la photo au moins parle du poisson avant de parler du pêcheur :wink:

Après pour les photos sans sortir le poisson de l’eau, c’est ma façon de faire mais simplement parce-que je trouve ça plus pratique et surtout plus esthétique, si j’avais la gueule de brad-pitt je me photographierai surement avec le poisson :wink:

11 Likes