Site gobages .:. Pêche mouche .:. Matériel .:. Communauté .:. Montage mouche .:. Voyages pêche .:. carte Nokill et réservoir .:. Vidéos

Peche mouche - Gobages.com

La pêche et ses délinquants

Salut à tous,

@norman, je suis tout à fait en accord avec toi. Tu as très bien décrit les problèmes que tu as si bien vécu. :slightly_smiling_face:

Je n’incrimine pas les pêcheurs, je pointe du doigt sur un système (une administration) qui ne fonctionne pas.
Nous avons tout ce qu’il faut pour juger et condamner les délinquants mais le système ne fonctionne pas. Ou ne veux pas fonctionner pour x raisons qui sont propres à nos dirigeants.

Pour la phrase « On a la pêche que l’on mérite », j’aurais pu aussi bien dire « On a les EHPAD que l’on mérite » connaissant pas mal le milieu. :wink:

3 Likes

Les infractions des 4 premières classes, sont relativement simples à gérer (lorsque l’action publique ne s’est pas éteinte par le règlement de la contravention!) et l’OMP n’est pas débordé par les infractions à la pêche! Non pas parce qu’elles n’existent pas malheureusement…

Non j’ai dit que l’OMP est débordé tout court …

Débordés! peut-être pas… D’autant plus que ce genre d’infractions sont, pour la plupart d’entre elles, traitées par son secrétariat!
Les AFM non régularisées terminant devant l’OMP ne représentent qu’un très faible pourcentage!

Je pêche quasi exclusivement en France. En une quarantaine d’années j’ai été controlé une seule fois il y a fort longtemps.

1 Like

très peu contrôlé également, 4 fois en 40 ans…
je chasse depuis un peu moins de 10 ans, jamais contrôlé sauf que… tout le monde se connait et qu’une personne inconnue est rapidement repérée, c’est peut être la rançon de la réciprocité et que les pêcheurs soient à 99,999% de simple consommateur du produit pêche.

1 Like

Bonjour je vois ce fil et je ne peux m empêcher de participer. Ces comportements durent depuis toujours, c est la France. Les infractions à la pêche ou à la chasse ont toujours été de mise dans notre pays qui, il faut l avouer, à une culture de viandard. Il faut voir la loi, le droit de pêche appartient au riverain rien que cela ça veut tout dire. Qui contrôle ??? de plus les PV sont écrits donc audience alors qu une amende forfaitaire serait plus pertinente comme pour les simples infractions routières. Un retrait du permis de pêcher ou de chasser serait également nécessaire. Les zones rurales sont le plus souvent de la compétence de la gendarmerie qui passe son temps au bord des routes, les jeunes ne connaissent même pas la réglementation alors contrôler et verbaliser !!! Les aapma ou les fédés créent des parcours no kill mais les laissent sans surveillance laissant le champ libre aux viandards. J ai fait la réflexion à un vieux connard (pardon la vulgarité) et c est parti en vrille au nord de l’eau ça a failli partir en bagarre, insensé se battre à la pêche. On voit bien bien que notre pays est devenu laxiste, incivilités, violences etc…non réprimées, je suis très très pessimiste pour l’avenir de notre sport, et quand je vois la gestion dans les autres pays, ça me rend encore plus triste de voir ce qu il se passe chez nous. Merci à tous

3 Likes

Le droit de pêche aux riverains oui, mais le droit de pêcher non! Et il y a une différence! Et le droit fait bien cette différence (voir jurisprudence)

C’est déjà le cas, ma majorité des infractions pêche relèvent de l’amende forfaitaire…

Ca existe aussi… Peines complémentaires prévues lors de certaines infractions!

Oui…

J’ai vu des contrôles sur l aude samedi matin, et sur l l’ariege samedi en fin d’apres midi…je n’ai pas été contrôlé moi-même car pas en action de peche a ce moment là.

Concernant les contrôles chasse je ne serai pas si catégorique sur l absence de contrôles.

Il s’agit parfois, même souvent de contrôles visuels à distance, le chasseur à été observé alors qu’il ne le sait même pas.
Et les agents ont vite fais de voir si le chasseur est "clean " ou pas. Et au moindre doute il y a contrôle physique.

Adrien

1 Like

Je cite souvent les chasseurs en exemple (bien que je n’ ai jamais chassé). Ils ont instauré un examen préalable au permis sur les notions environnementales (connaissance du gibier et de ses mœurs et réglementation), c’est le cas en Allemagne et dans d’autres pays européens. Même au sein d’une ACCA les chasseurs n’hésitent pas à dénoncer les actes anormaux d’autres pratiquants (leur garderie est efficace et les sanctions dissuasives). Un club de foot est tenu de fournir des arbitres, cette obligation devrait exister pour les AAPPMA (par exemple 1 garde pour 5km) La plupart des AAPPMA ayant des trésoreries très confortables cela pourrait servir à mettre en place une surveillance . Cela pourrait également servir à engager des poursuites pour toutes pollutions (les plaintes sont souvent classées sans suite par difficultés de constater et de caractériser l’infraction. C’est au niveau de la fédé nationale que des réflexions devraient être engagées. Mais business oblige, il faut encourager le loisir pêche (la caravane du Tour ça doit coûter bonbon!), localement les présidents sont souvent davantage préoccupés par la vente des cartes que par la protection du milieu.

1 Like

Il nous faudrait 8 gardes :sweat_smile: et avec notre matelas confortable on pourrait les payer pendant deux mois :roll_eyes:

Idem chez nous ! ça pourrait pas le faire :woozy_face:

Il faut repenser un système féodal, ou les eaux n’appartiennent plus a l’Etat mais aux propriétaires terriens.
Les associations de pêche louent ces eaux et les personnes désireuses d’y pêcher payent leur carte de membre. Sur 10kms de rivières, il y aurait ainsi plusieurs associations.
Sur les plus beaux parcours, les membres verraient leurs nombres limités…Evidemment.
Pêcher en veste de tweed et cravate en soie ne reflèterait-il pas le bien être de nos rivières?
Et pour les passionnés amoureux de la palm mais n’ayant pas la finance pour pêcher les eaux ‹ ‹ libres › › et bien il resterait les réservoirs ou les carpodromes pour les plus pauvres.
Faut écrire a Macron voir s’il est chaud ou pas…

Les eaux n’appartiennent pas à l’état ! enfin pas en 1ére catégorie et c’est bien là tout le problème, si on prends la gestion espagnole le droit de pêche est géré par les régions et les contrôles sont fait par les gardes des eaux et forêts (enfin c’est pas la dénomination exacte), la guardia civile et la police de la ville (tous armés et par deux minimum) et ça rigole pas, il y a quelques années j’ai vu des lyonnais se faire confisquer voiture, matériel de pèche, amende et raccompagnés à la gare par la guardia civile car pas de licence ni de cotos sur le ségre, a mon avis ils recommenceront pas, Slovenie, Argentine c’est aussi comme ça mais dans ces cas le droit de pèche appartient à l’état ou à la région (Espagne, Patagonie), sinon tu crois pas que le Président Macron à pas d’autres chats à fouetter que la pèche ? :joy:
Yves

1 Like

Yves, C’était de l’humour bien entendu.
Ici en Angleterre, telle est la situation.
Sur ce forum comme ailleurs, elle plairait a certain comme elle déplairait a d’autres.

Ben en France c’est aussi comme ça ! il n’y a qu’à voir dans l’Est un domaine comme la Piquette il y a 15 ans c’était +/- 500€ la journée avec les repas quand même mais du coup y avait que les chapeaux à plumes qui péchaient :blush:

Ah donc je ne suis pas dépaysé finalement! :smile: même si je ne suis pas un chapeau a plume adepte des bords de rivières plus aseptisés qu’un green de golf !

Le fait est que le milieu de la chasse pèse lourd et est pris en considération par les dirigeants politiques (il y a de nombreux adeptes parmi eux). La chasse à courre reste autorisée ainsi que d’autres pratiques réservées aux fortunés. Pour eux, la pêche c’est .sans intérêt (électoral). J’avais remarqué que les années électorales les élus se montraient un coup aux AG, ils passent de la pommade aux responsables et à la prochaine!

La justice reste pourtant insensible aux arguments de certaines fédés de chasse lorsqu’elles veulent faire le ménage dans leurs rangs.

Le Républicain Lorrain: Thionville. Battue de chasse à la moissonneuse-batteuse : relaxe pour les trois chasseurs.

Fred

2 Likes

En fait quelle est la priorité, cela devrait être la protection du milieu il me semble mais ce n est pas le cas bien sûr, les responsables ont des œillères, on laisse faire et on espère. Il faut conserver une pêche populaire bien sûr mais le droit de pêche doit être géré par une instance gouvernementale, la préfecture ou sous-préfecture par exemple et une garderie digne de ce nom doit être mise en place avec un pouvoir de police fort pour les gardes faisant appliquer des règlements clairs simples et efficaces avec des sanctions dissuasives appliquées. Je rappelle qu en matière d infractions à la peche il est prévu la saisie des objets ayant servi à commettre cette infraction, ça en calmerait certains.
Pour en revenir à votre réponse à mon post je ne crois pas que les gardes particuliers aient la possibilité de relever la contravention en amende forfaitaire, ils doivent transmettre un rapport d infraction à l OMP. C est également le cas si les forces de l ordre procèdent à des saisies, une procédure ecrite est obligatoirement établie et transmise au magistrat.
Aller je vais aller à la pêche en sachant que chez moi j ai le droit de garder 10 truites à 23 cm :scream::scream: