Mouche type Ornans vs CDC voilier classique

Au niveau efficacité , une préférence ?

Oui Ornans sans hésiter :grin:

3 Likes

Comme Nutnut, Ornans de H14 à 20

2 Likes

Je connais quelqu’un qui en a des pleins tubes d’aspirine des ornans! :rofl: :rofl: :rofl:
Et elles sont diablement efficaces!

Plus sérieusement, ce n’est pas la même flottaison, pas la même utilisation.
les 2 sont efficaces, mais pas dans la même situation

2 Likes

Je crois le connaitre aussi, tubes et boites de camembert :rofl:

1 Like

C est hyper efficace mais hyper fragile ces ornans . J ai vu des montages de pouic au salon de muret ! Très très beau !!!

Jamais de boîtes de camembert. Pas assez solides :joy:

Pour revenir au sujet initial, avantage à l’Ornans car plus polyvalente à mon avis mais comme @SPent82 , je pense qu’il faut avoir les deux.

A plus,

Patrick

2 Likes

Ça pêche des fois encore mieux quand elles ont un petit peu ramassé

Je n’utilise pas la mouche d’ornans car bien trop sophistiquée. C’est par contre une mouche très efficace. Une bombe atomique.

Le voilier est une mouche efficace, sans fioriture qui prend très bien les poissons naïfs.

Du coup, par défaut j’utilise le voilier pour pêcher. Et si ça coince, je passe avec mon « Ornans » simplifiée.

Car je trouve dommage d’éduquer les poissons en les piquant avec une bombe atomique qui peut sauver des cas désespérés alors que le voilier aurait fait l’affaire.

Fred

1 Like

Vous avez un substitut pour les monter ? j’ai pas d’etourneau !

Merci :+1: Il faudra que j’en recupere quelques unes :blush:

Il reste le facteur « pêcheur », faut bien compenser des fois les lacunes techniques :roll_eyes: du coup si on peut prendre un avantage avec La mouche :grin::wink:

2 Likes

J ai connu des gars qui les montaient avec du pigeon et tourterelle

2 Likes

Si le pêcheur ne passe pas correctement sur le poisson avec un voilier, il y a de grandes chances qu’il ne dérive pas mieux avec la bombasse. Et toute attractive qu’elle soit, si tu dragues, c’est mort.

Mais quand je dis mort, c’est mort et enterré. Et tu te retrouves comme un couillon parce que tu as cramé ta meilleure mouche, que le poisson est éduqué ou calé et qu’il reste qu’une infime chance qu’il monte sur la voilier s’il est échaudé par une ornans.

Alors que si tu fais un premier passage au voilier et que tu manques le poisson sur un refus présentation, en deuxième lame avec l’Ornans, tu vas t’appliquer pour bien passer et comme c’est une bombe, il va prendre.

Fred

1 Like

ok pour l’Ornans mais un petit peu plus fragile je trouve !!

1 Like

Personnellement j avoue souvent nouer dès le départ celle en laquelle j ai le plus confiance.

Et si ça prends pas et que je suis pas trop mal passé , et bien je sais que je vais galérer :grin:

Du coup c est pas la bonne stratégie en effet :sweat_smile:

1 Like

Je te rappelle @Nutnut que nous pechons des truites débiles du nord de la Loire, hé oui… :face_with_hand_over_mouth:

La mouche d’Ornans j’aime bien, mais je les détruis trop vite, c’est une mouche que j’ai abandonné faute d’avoir jamais trouvé un substitut solide a l’aile d’étourneau, mais je cherches…

A+
J

1 Like

Ben mets des matériaux plus solides. :rofl:

Et tu peux virer la moitié des matériaux qui servent à rien. Faut juste garder ce qu’il y a d’intéressant : les signaux.

Et un signal, c’est costaud. :nerd_face:

Fred

1 Like

Y’a pas tant de matériaux que ça sur cette mouche nan ?

Pour la version olive, qui imite un subimago d’éphémère, je viens de regarder les modèles à acheter sur le net et tous sont surchargés.

Mais c’est normal car sinon ils ne se vendraient pas. Par essence, les matériaux employés pour monter cette mouche sont très fragiles et le client ne comprendrait pas d’acheter une mouche qui coule ou se déchoucaille au bout de deux poissons parce que pas assez fournie.

Ensuite il y a plus bombe atomique que la mouche d’ornans. C’est une mouche qui ne garde que les signaux de la mouche d’Ornans une fois enlevé le superflu. Même les mouches historiques peuvent s’améliorer et s’épurer. À moment donné de sa carrière, il faut oser voler de ses propres ailes, prendre le meilleur du passé et le faire évoluer.

Pour la version orange qui imite l’imago, là il y a débat sur l’utilité des ingrédients car c’est une autre problématique de flottaison pour moi qui domine à ce stade.

Fred

3 Likes