Plume de bécasse

Bonjour à tous,
Un amis m’a donné ce week-end des plumes de bécasse.


Auriez-vous une idée de montage ?

Selon moi ce serait dommage d’utiliser ces plumes du peintre pour le montage de mouches. :art:

2 Likes

Comme dit Sorgus, dommage, et aussi peu approprié, vrillage garanti.

Le risque de vrillage serait dû à leur rigidités (demande un débutant) ?

Malheureusement, comme dit plus haut, aucun intérêt pour le montage de mouches.

Par contre, vu le nombre, c’est dommage de passer à côté d’une belle moisson de plumes de croupion et autres plumes à fibres molles pour les sedges.

A plus,

Patrick

2 Likes

Oui, une dizaine de bécasses c’est au bas mot 80 plumes de croupion.
Il faudra expliquer à ton ami lesquelles récupérer…

Puisqu’il en est ainsi, je vais me mettre à la peinture (je plaisante) ou plutôt les offrir à un peintre. Je recherche des plumes de cul de canard, poule ou autres très utilisées . Merci pour les conseils et belle soirée à tous.

1 Like

En fait il faudrait dire ou indiquer à ton ami comment récupérer les quelques plumes « uropygiennes » de la bestiole. Elles sont plus petites et assez grasses au toucher. On m’en a offertes quelques unes à l’automne dernier, c’est fabuleux.
A part les plumes, tu peux toujours demander à cet ami de les partager autour d’une fricassée flambée au cognac. Avec un Musigny (grand cru) 2015, on doit frôler l’extase !

1 Like

Rien de mieux qu’une vidéo.

Fred

Je rassure les âmes sensibles, les prélèvements se font sous anesthésie générale.

Merci pour la vidéo et les explications. :slightly_smiling_face:
Peut-on considérer que le plumes « uropygiennes » de tous les oiseaux peuvent êtres utilisées ?

La plume magique pour monter la Queffleuth! Une tuerie made in BZH !

in BZH, ce qui signifie ?

En Bretagne c’est leur côté nationaliste.

Fred

Ok, merci pour l’info. Mais ça ne répond pas à ma question. [quote=« Will37, post:12, topic:32880 »]
Peut-on considérer que le plumes « uropygiennes » de tous les oiseaux peuvent êtres utilisées ?
[/quote]

On privilégie surtout les plumes de la glande uropygiennes des canards.

Après toutes ne conviennent pas (pas graissée et nombreuses espèces protégées).

Fred

Pour les poils, lapin, lièvre et chevreuil semblent privilégiés. Pour le chevreuil, sur quelle partie de son corps doit-on les prélever ?

Quasiment toutes les parties du chevreuil, tu peux utiliser les poils, corps, tête, oreilles, pattes voir même le derrière.
Ça dépend de chaque monteur

Oui mais attention à la saison de prélèvements. Les poils d’été n’ont rien à voir avec ceux d’hiver.

Fred

Sur le chevreuil, ne pas oublier le « morceau du roi » pour les monteurs.

Ce sont les quelques cm carrés situés au niveau de la glande métatarsienne.

Les poils y sont plats, et très fins, un bonheur pour les montages délicats.