Postez vos photos de poissons blancs pris à la mouche

Après le post de « fly.only » et le tien, j’ai d’abord repris mes petites mouches et j’ai bien affuté les hameçons.

Pour celles stockées dans ma boîte, ça allait… mais celle qui était montée sur ma ligne… elle ne ce serait qu’à peine enfoncée dans du beurre :grimacing:

Je perds peu de mouches, car je pêche de « petits endroits » (quelques mètres de large et pas bien profonds) et j’arrive en général à tout récupérer, même si je finis accroché dans une branche, ou sur un rocher.

Mais, au final, c’est aussi un problème de pêcher longtemps avec la même mouche, car la pointe de l’hameçon s’émousse et je n’ai pas forcément l’idée de vérifier.

Sinon, j’ai retrouvé quelques noyées (peut-être un peu grosses) et, à partir de là, des rideaux de pluie viennent de s’abattre sur la région… et le niveau des rivières du coin n’est plus vraiment raisonnable pour pratiquer :smiling_face_with_tear:, mais j’essaierai à l’occasion.

1 Like

Bon allez les gars, faut pas laisser refroidir les manches des cannes, les gros cheucheux sont de sortie. Il y a moyen de toucher des thons.

Fred

13 Likes


Avec n’importe quelle mouche ça prend :grin:

3 Likes

Un coup de chevrotine voir deux !!! :sweat_smile: :sweat_smile:

Pour une fois que c’est facile :innocent: blague à part, pour les ablettes, c’est souvent 2 ou 3 d’affilée en surface, puis gros calme…

IMG_0109
IMG_0111
IMG_0126

Sinon, j’ai essayé en noyée, mais ça ne me plaît pas trop :confused:

En sèche, ça le fait bien au final, plutôt en début d’après-midi, et l’hiver passe plus vite avec ces petites sorties « pêche à la mouche » bien sympathiques :+1:

3 Likes

Oui, j’ai vu, quelques gobages timides de blancs, il fait tellement doux.

6 Likes

un petit rotengle sur une tchernobyl ant


un très beau chevesne sur un petit streamer blanc/tag orange

5 Likes

Joli en effet ce chevesne. :+1:

Touché un 50 + qui a fait trois mètres pour enfourner une grenouille.

La meilleure saison pour le chevesne débute maintenant.

Fred

10 Likes

Vous me donnez trop envie avec vos photos!
Chez moi on va encore attendre encore un peu… la rivière sort presque de son lit…
Je me rassure en me disant qu’on va avoir des conditions de ouf cet été ^^

Blancs Lozériens :



9 Likes

Un beau rotengle en sèche

5 Likes

Et les poissons rouges, ça compte comme des poissons blancs? :nerd_face:

Fred

13 Likes

Pris a vue ? Quel est le comportement de ce genre de poissons, un peu naif ou au contraire avec sa couleur et son age, il connait la musique ?

Merci!

J’en attaque deux. Celle là, je l’attaque une première fois mais au mouvement du bras elle se barre. Je comprends direct que ça va pas être simple.

Je l’approche à nouveau, je fais quelques passages où elle regarde même pas la mouche et elle s’éloigne.
Je change de mouche, je la retente de très loin… Spooky. Elle connaît très bien la musique

Je lâche l’affaire. Le temps de rater un broc, je lève la tête et elle remonte à moins de 10 m du bateau.

Je la cadre, je la vois descendre à la verticale. Je compte jusqu’à trois, je ferre, pendue. Très très compliqué.

La deuxième plus en aval, je l’attaque trois fois, même pas elle calcule les mouches et elle se casse. Ce sont donc des poissons très très méfiants. Mais si particulier que ça rend la capture encore plus exceptionnelle.

Fred

6 Likes

Quelle belle acclimatation à la rivière, c’est beau à voir !

Est ce autorisé de relâcher et ou d’introduire ce type de poissons dans les rivières françaises ???

Aucune idée. C’est une variété de carpe donc je pense que c’est la réglementation carpe qui s’applique car c’est la même espèce (Cyprinus carpio). Je l’ai mesurée à 73 cm.

Dans le coin, elle est connue comme le loup blanc. Ça fait 10 ans que je la vois à cette endroit. Je ne me voyais pas la tuer. Elle fait le bonheur de tous les promeneurs du coin car elle se voit de très très loin. N’ayant jamais pensé à pêcher la carpe jusqu’à cette année, je ne l’avais jamais attaquée.

L’espèce qu’on ne peut pas introduire, c’est la"carpe" amour par contre : Ctenopharyngodon idella.

Elle est susceptible de causer des déséquilibres biologiques en mangeant les végétaux qui peuvent servir de lieu de ponte à de nombreuses espèces.

Fred

1 Like

On peut l’introduire en plan d’eau si on en fait la demande ICI :slightly_smiling_face: