Soies Yano ou Oliveflylines

Salut,

Après quelques semaines de recherche pour une nouvelle soir naturelle, j ai trouvé 2 produits qui me semblent “extraordinaires”: les soies françaises Olive et les soies japonaises Yano.

Je ne pense pas pouvoir être déçu avec ces produits mais je n arrive pas a me décider!!! Je m en remets donc à vos opinions (argumentées ou non)!

Merci!

Bonjour si vous parlez des soies d olivier (https://www.oliveflylines.com/) je ne peut en dire que du bien ! très belle apret et excellente communication et réactivité. J ai teste une parallele merveilleuse cet ete et je viens de passer commande d une TOP (profil triangulaire)
Je ne connais pas les yano …
cdt

http://yanosilkline.jp/

De visu,elles ont l’air bien mais je ne parle ni japs ni english quand au prix et a la maniére de les commander?:disappointed_relieved:

Bonjour,

30000yens c’est environ 230euros

A ce prix,certainement garantie…à vie???

Contre les malfaçons certainement, sur l’usure d’usage c’est moins sûr.
Après, les japonais font rarement dans le bas de gamme surtout dans le domaine de la pêche à la mouche et encore plus sur des produits artisanaux.
Je vais essayer dans savoir plus, mais déjà sur des forum anglophones ces soies sont décrites comme de très bon produits, très fin et souples.

Quand on voit le prix indécent des synthétiques haut de gamme ,le prix d une naturelle de qualité semble très raisonnable sur du long terme ! Mais ce n est que mon avis …

4 Likes

Tout à fait d’accord !
Sinon pour le plastoc il faut essayer les “Bario” c’est plus raisonnables

Quand je parle d’une garantie à vie c’était bien sur une plaisanterie .Quand au prix je trouve que cela frise l’indécence pour ne pas dire autre chose!Je ne peche qu’avec des soies nat.et l’on trouve en france de trés bon fabricants et surtout à des prix plus interessants.Ex les soies Olives,et toutes les autres.

lanvollon pour les bario j ai franchi le pas l année dernière y a pas photo ;-))

1 Like

Oui et de mémoire à 30 euros la dernière que j’ai achetée (une DT3 pour pêcher dans les cailloux) c’est parfait !

Salut,

Merci pour vos messages!

Sur le prix des soirs naturelles, Il faut relativiser:

1-Oui c est cher et on peut faire avec une soie à 30eur (cela dit barrio c est beaucoup de “hype” mais j en ai eu 2 et je ne suis vraiment pas convaincu…). Une soie naturelle a cependant des qualités superieures et si le budget le permet, c est aussi un certain esthétisme et une certaine philosophie qui en font un objet de plaisir au même titre qu un moulinet ou une canne.

2-pour moi dans l ensemble soie/canne/moulin la soie est l élément le plus important pour la peche et une soie naturelle Ca peut durer plus qu une vie de pêcheur donc quand tu regardes la durée de vie d une soie et son importance dans l action de peche, 150/200eur par rapport à des cannes souvent beaucoup plus chères et périssable, le concept de cherté d une soie est débatable

3- pas sur qu une soie Yano/Olive n ait pas un coût de revient “reel” plus important à Yano ou Olivier su une Sage X pour Sage par exemple (j en sais rien mais une soie naturelle c est quand même pas mal d heures de travail)…

Revenons au sujet sinon: j ai mes contacts avec le Japon donc pas de soucis pour accéder au produit de M Yano. J ai parlé à Olivier par téléphone qui m a semblé tres passionné et honnête et en plus a le profil que je souhaite (TT) alors que Yano ne fait que DT WF et parallèles…

Bref j attends encore un peu pour me décider de voir d autres avis et je me lance ensuite!!!

Bonjour Patate ,
C’est quoi pour toi une soie "extraordinaire ", arguments publicitaires? ou autres ? merci d’avance de ta réponse .

1 Like

Salut Jac,

Il y a plusieurs aspects pour moi: finesse flottabilité et souplesse sont les principales avec le maintien de cette souplesse et flottabilitée dans le temps.
L imprégnation est fondamentale car non seulement elle contribue au poids de la soie (nécessaire pour la lancer) mais surtout elle empêche la pénétration de l eau au cœur de la soie et donc déterminé la fréquence du graissage et le temps de séchage; mais aussi la durabilité de la soie. Ceci m amène ensuite à la qualité de la matière première car au moins en théorie, la soie ca ne pourrit pas alors que le coton oui!
Ensuite vient le tissage, car la durabilité y est liée ainsi qu une partie du poids de la soie, le profil et la glisse.
Ensuite vient l apprêt mais là honnetement je ne suis pas sûr de son rôle et il me semble par exemple que les soies Olive d Olivier en sont dépourvues, ou largement dépourvues, ce qui évite d avoir à faire le rodage (dont la fonction est d assouplir l apprêt).

Bref d un point de vue pratique j attends de ma soie naturelle une extrême finesse et souplesse, une excellente flottabilité (une fois graissée) qui se maintien sans problème sur une journée entiere de peche (8-10h) et une capacité de sechage rapide (quelsues heures/une nuit) afin de pouvoir être réutilisée des le lendemain.
Je m attends par ailleurs à ce qu avec l entretien adéquat (qui n est rien d autre que sechage/stockage en spires larges et graissage) la soie dure plusieurs dizaines d annees en maintenant ses qualités voir en les améliorant (souplesse).

A+

Bonjour,je suis parfaitement d’accord avec toi quand tu parles des qualités ,de l’esthétisme et du plaisir de pêcher avec une soie nat.Par contre quand tu dis que une soie nat. peut durer une vie de pêcheurs,en + de 40 ans de palm et en ne pêchant pratiquement qu’avec des soies nat. aucune ne m’a fait + de 4 à 5 saisons,environ 80sorties par saisons et je parle là des meilleures soies car toutes n’ont pas les mêmes qualités.Je parle bien sur de véritables soies et n’ont pas des cordonnets synthètiques enduits de je ne sais quoi.Pour moi la durée de vie d’une soie de bonne qualité est tributaire de plusieurs facteurs: la fréquence des sorties,la façon de pêcher qui est souvent dicteé par la nature du cour d’eau ex:en torrent ou l’on pe^che les postes a cadence rapide la soie sera soumise à plus de contraintes que dans une riviére ou l’on attend patiemment le gobage.En conclusion pour moi la duré de vie d’une soie naturelle est lié a l’entretient que l’on lui apportera et à la frequence des sorties.Je te souhaite de trouver la soie parfaite d’ailleurs sans citer de fabricants on a actuellement de trés bon produits relativement abordables et de trés bonne qualités.Bonne recherche.

Salut Mouche,

Oui tu as raison!

Actuellement je vis enAngleterre ou je peche tres peu et lorsque je peche c est sur des rivières type “chalkstream” ou effectivement on attend le gobage/poisson (il faut faire le héron, le moindre mouvement mal calculé et tout détale sur 30metres… Les parcours sont tres petits et morcelés -du moins ceux accessibles financièrement parlant- du coup tu ne peux pas remonter la rivière en pêchant l eau car tu aurais tres vite fini en ayant en plus fait fuir quasi tous les poissons! La pression de peche est énorme et le no kill est la norme donc poissons tres éduqués…)… A ce rythme la soie tiendra sans soucis une vie de pêcheur, en revanche comme tu dis, a 80sorties par an en eau rapides en “tapant l eau” meme avec un bon entretien (j insiste sur le sechage!) 40 ans c est peit etre beaucoup, cela dit si la soie est de qualité (matière premiere et sechage) une simple réimpregnation sera suffisante pour la retaper! Il me semble que Mike (dessous Phoenix) offre par exemple la reimprregnation de ses soies (excellentes d ailleurs) pour une somme tres raisonnable par exemple!

Les problemes sont souvent lié (pour ma part) a une rupture de la soie sans d’ailleurs observer une degradation de l’apprét ou d’eventuelles fissures.Même avec le plus grand soin apporté à sa soie on ne peut éviter les accidents par exemple lui marcher dessus,en pechant elles trainent parfois par terre et se prennent sous les caillous ce qui occasionnent des “blessures” qui provoquent dans le temps des ruptures,bref il faut en prendre soin .

C est vrai aussi!

Cela dit, mon expérience est que les soies artificielles sont encore plus fragiles!

Une soie qui casse c’est une tresse qui a pourrie (atteinte par l’eau) par manque ou absence d’imprégnation… et/ou suite à un “accident” sur l’apprêt. :smirk: