Taille mouches et ombre commun

Suite du sujet Montrez nous les photos de vos mouches :

Ça c’est une idée reçue sur l’ombre qu’on lit /entend souvent et dont tout pêcheur à la mouche devrait faire abstraction (origine influence des magazines ? ). L’ombre commun se pêche très bien avec de grosses mouches que ce soit sèches noyées nymphes. On en prend aussi au stream mais avec de petits streamer par rapport à la gamme eau douce.

Souvent ça étonne. La meilleure saison c’est l’été. Les ombres raffolent des terrestres. En plein soleil en été on les fait décoller du fond pour leur faire prendre des mouches bien épaisses.

Il faut que je teste le scarabée h6 pour voir. Palmer et stimulator en sèche c validé.

Mais ils acceptent aussi les march Brown comme les mouches de mai :slight_smile:

4 Likes

Salut,
C’est clair. y 'a qu’à voir quand on pêche en sèche nymphe avec une grosse sèche ! pas de souci il l’a prennent bien !

A ++

je te rejoins tout a fait sur cette idée reçue Jean-Yves , d’ailleurs, j’en ai aussi pris pas mal avec un bon gros sedge chevreuil …

Idem l été plusieurs fois c est le gros Sedge qui est pris même en absence de mouches et sur laDordogne
Mon fils en a même pris a la cuillère l année dernière fortuitement et pas avec une petite!

Salut,

Celui-ci faisait 47 cm mais j’en ai pris aussi des plus petits avec ce genre de stream (ham 8).

Le plus gros ombre que j’aie vu (il dépassait allégrement les 65 cm) était en couverture d’un magazine de pêche en Finlande avec une grosse “ondulante” qui sortait de la gueule.

A plus,

Patrick

1 Like

Probablement messieurs. Mais il ne me viendrait pas à l’idée de pêcher l’ombre avec un scarabé sur h6, bestiole que fait près de 3 cm de long sur 1 de large
Il y a une différence, je trouve, entre un ombre qui monte sur un godard h12, et un terrestre deux fois plus volumineux.
Mais mon expérience de la pêche de l’ombre est beaucoup plus reduite que celle du chubb

1 Like

L’utilisation de petites mouches est souvent due à l’education des poissons. Plus un poisson est sollicité plus la taille des mouches doit être petite mais bien sur, cette règle est à ajuster en fonction du lieux, des éclosions et du moment (matin, journée ou soir)

1 Like

En Russie ils peuvent prendre un mouche à saumon mais c’est sans doute pas l’idéal :wink:

Salut Yann,

tout dépend comment ils sont éduqués. Sur le nokill d’Argentat, ils voient passer beaucoup de petites mouches et du coup, le contrepied c’est justement de les faire avec de grosses mouches.

Après, comme tous les poissons, il se nourrit de ce qu’il trouve dans son environnement. Dans des rivières riches en insectes, où il peut manger toute l’année, il peut devenir très sélectif et se caler sur de tous petits insectes.

En Mongolie ou dans les pays scnadinaves où il a actuellement 30 cm de glace sur la tête, il n’a que peu de temps pour manger dans l’année et il va faire feu de tout bois. D’autant plus que les bancs étant compacts, il y a une grande compétition intraspécifique. Du coup, tout ce qui passe fait ventre, insecte aquatique, terrestre, poisson…

La limite, c’est quand même la taille de sa bouche. Mécaniquement, les grosses mouches rentrent moins bien que les petites. Et aussi la qualité de l’imitation. Lorsqu’il prend une mouche avec confiance, il faut parfois le dégorgeoir pour la retirer, qu’elle soit petite ou grosse.

Fred

2 Likes

Mon plus gros Ombre sur la Sorgue (84) a été attrapé avec un scarabée en h12 long…au premier posé :thinking:
Il ne voulait pas mon cdc en h22.
Le contre pied c’est vraiment bien…
Même histoire sur la Belle avec un enorme Goddard orange malgré la présence des sedges très petits…cet après-midi là était incroyable avec mon Goddard orange…j’en rêve encore😘

J’ai aussi pris des grooooos chubbs sur une minuscule peute (H20), avec un corps en tinsel irisé. La mouche parraissait vraiment minuscule dans la gueule du plus gros poisson pris ainsi, qui faisait 63cm…

Donc +1 pour le contrepied, Olivier

Bonjour

Je rejoins la remarque de fly only …l’ombre se nourrit de se qu’il trouve dans la nature et pour l’avoir deja observé en train de glaner une ou deux mouches de mai ou même quelques bibios , nul doute que l’animal est opportuniste et ne laissera guere passer un belle bouchée si jamais cela correspond à sa nourriture du moment …et en nymphe cela est exactement la même chose et surtout sur les gros individus …les plus beaux ombres que j’ai touché sur ma riviere fetiche avoisinant les 50/55 l’ont été parfois avec des jigs en 10/12

ça me rappel mes qques jours en Suède en 2015. Je n’avais pas de mouche assez grosses (MDM) ds ma boite… 70% des poissons entrain de gober étaient des ombres, (et pas forcément des barres de 55 ou 60) et la taille de l’imitation était 10 (ou mieux 8). J’ai de meilleures photos, mais juste pour montré la gueule.

1 Like

Depuis déjà pas mal de temps sur les coins sur pêché j’adopte une tactique qui me vaut pas mal de réussite, je change de mouche systématiquement tout les deux ou trois passages et la mouche que j’utilise est diamétralement opposée à la précédente. Je peux lancer un croupion en 20, puis un sedge en 12, puis une oreille de lièvre en 16…cette combine permet de surprendre les poissons et on s’aperçoit qu’il est possible de prendre des poissons malgré une éclosion marquée sur des mouches complètement différente (dernière partie de pêche sur la Dordogne plus de 40 poissons en 4h de pêche)

2 Likes

40 poissons en 4h, ah ouais quand même ça calme de suite !
Mais quand tu passes d’un H20 à H12 et vice versa tu ne te soucies pas de changer ta pointe ?

1 Like

Bonsoir,

Comme Pow, tu ne changes pas de pointe?
Pas mal pour un coin surpêche, tout en changeant de mouche et en ranimant les poissons…

1 Like

Bien sur que l’on prend des ombres avec des grosses mouches…

mais à mon humble avis, sur une saison si on fait le compte il est plus rentable de pêcher avec des petites mouches pour ce poisson, après quand ça prend pas, il faut évidement varier le menu, et c’est sur que quand après une grosse galère si on finit par faire monter un pépère avec un sedge sur h12 ça laisse plus de souvenir :wink:

de mon coté donc y’a pas photo c’est avec des petites mouches que je prend le plus d’ombre, d’un autre coté comme je pêche 90% du temps avec des petites, c’est pas con d’avoir plus de résultats qu’avec celle que je n’utilise pas :innocent:

donc statistiquement, quel est votre avis ?

pour le coup je ne change pas de diamètre de fil, je reste le 10/100, sur les grandes rivières il n’y a pas trop de problèmes si il est possible de suivre le poisson. Ensuite il faut aussi avoir la chance de tomber sur le jour ou il mange bien et ou il est possible de les faires monter en pêchant l’eau.

Bonsoir
J’aime bien ton dernier message Yan11, qui contribue bien à casser se mythe de la petite mouche avant tout pour l’ombre et du poisson hyper dur à prendre.
Après certaines rivières ou spost hyper pêchés, peuvent faire que, mais bon plus peut être aussi une question de discrétion.
Perso les micro mouches flattaient plus mon égo de monteur que les papilles des ombres.
Je ne descend que trés rarement en dessous de h20 et la majorité de mes prises sur du h14.
J’aime pêcher l’eau (peu de belles éclosions là ou je pêche),mais dans les gros courants bien profonds les petites sèches ne déclanchent que peu de montées par rapport à une belle bouchée sur H12/10 mais bon avec ce poisson y a jamais de règles.
A oui je ne pêche que l’ombre…

pour le changement de pointe, on pensait plutôt au vrillage parce que une longue pointe en 10/100 avec une mouche en h12 sans vriller…
Surtout en grande rivière justement ou l’on pêche plus loin et ou il y a souvent un peu de vent…