Home .:. Pêche mouche .:. Matériel .:. Communauté .:. Montage mouche .:. Voyages pêche .:. Milieu .:. Vidéos

Peche mouche - Gobages.com

Wadders où pas

Bonjour
Depuis quelques années j’ai pratiquement abandonné l’usage du wadders j’attaque les postes depuis la bordure je porte des chaussures de marche avec des guêtre Néoprène ou des cuissardes J’aborde mes chaussant en fonction des parcours de pêche et je me suis aperçu dans pas mal de situations que les truites étaient souvent postés à mes pieds :foot:

Oui je connais des grands pêcheurs à vu qui ne mettent jamais un pied dans l’eau sauf pour courir derrière la truite et l’épuiser.

Je suis loin d’être un grand pécheur ou un chapeau à plumes c’est ma façon de voir mon approche c’est juste un débat que je lance doit t’on toujours mettre un wadders doit t’on toujours rentrer dans l’eau pourquoi les feutres sont t’ils interdit juste une réflexion entre nous

Salut à tous,

Non.
Ayant commencé la pêche gamin vers 1973, les wadders m’étaient inconnus et je m’en passais très bien pour les ruisseaux que je fréquentais autour de chez moi.

Non.
Pour la même raison évoquée plus haut.

Aujourd’hui, vu la rivière pratiquée à 98% de mon temps c’est à dire la Dordogne, je me vois mal me passer d’un wadder hormis en période estivale pour pêcher l’ombre.

Je dirais, tout dépend de l’espèce recherchée, de la pratique de pêche utilisée (lancer, toc, mouche, etc…) et de la configuration du cours d’eau (ruisseau, moyenne rivière, grande rivière, etc…).

Pour résumer, wader oui et non.
Pour ma part, indispensable pour l’ombre sur la Dordogne.

2 J'aimes

Oui je comprends t’on argument qui est plein de bons sens mais je me demande si tu as pas t’on wadders tu es pas moucheur il fait partie du costume

Ce n’est pas interdit , pourquoi dit tu cela ?

En France tu as raison mais dans d’autre pays oui

ok là on est d’accord . :wink:

sinon il y a la possibilité de faire comme Yves@…pecher en short :wink:

2 J'aimes

Hello,
En ce qui me concerne après plusieurs années a traquer les truites en moyenne rivières aux leurres/toc, maintenant que je me suis mis à la PALM, j’ai gardé mes cuissardes en caoutchouc.
Ça me permet de passer dans les ronces, les stocker dans la voiture sans penser au sechage, ne pas aller comme un bourrin sur un poste mais réfléchir à la manière dont je peux m’approcher sans prendre l’eau…
Les deux points négatifs sont les traversées de rivières qui peuvent être compliquées surtout quand les gaves sont froids, et le soleil qui vient brûler les cuisses en plein été a travers le caoutchouc si on reste longtemps sans bouger :laughing:
Après c’est sûr, en grande rivière le problème est différent je suppose !

2 J'aimes

Oui, je comprends ta réflexion et effectivement en regardant bien, il est très rare de voir un moucheur sans wader.
Par contre, je vois de plus en plus de pêcheur au toc équipé d’un wader.

Comme tous les gamins, j’ai commencé à pêcher avec des bottes. Je ne compte pas le nombre de fois que j’ai pu remplir les bottes lors de mes prospection au fil de l’eau. :smirk:
Arrivé adulte, je suis passé aux cuissardes et là aussi, grisé de pouvoir passer dans des endroits plus profonds, je les remplissais aussi. :grin:
Puis c’est en passant à la mouche, que j’ai acquis mon premier wader bien évidemment car comme dit plus haut, je pratique sur grande rivière. Je ne les ai jamais remplis hormis lors de deux chutes et d’une pertes d’adhérence dû au courant. :wink:

2 J'aimes

Attention je ne suis pas un anti wadders par contre je me suis perfectionné au différent lancées maintenant il est vrai que parfois c’est rageant quand tu ne peux pas atteindre un poisson :cry:

Prendre en compte aussi l’effet anti-salissure, anti-pluie des waders, voire anti-froid pour les néoprènes, c’est un outil de peche bien pratique.

A+
J

Je suis trop frileux pour me passer d’un wadders…parfois en été , en seconde, lorsque l’eau est à plus de 20 mais sinon…
Pour les semelles feutres, il parait que ça limite la propagation de certaines plantes, ou bactérie. Il me semble que les poissons de pisciculture sont porteur de pas mal de merde, que les ouvrages hydro-électrique favorisent aussi pas mal de problèmes et les stations dépurations sont à l’origines de pas mal de problèmes.
J’utilise des chaussures avec des semelles en plastic depuis plusieurs années mais je ne sais pas si c’est mieux …

Tant que l’on peut éviter de marcher dans l’eau je pense que c’est le mieux ! J’ai vu des gars pêcher en néoprène léger en bas pour pouvoir se poster ou traverser la rivière . Le problème des waders est aussi un problème de coût ! cher et pas solide…

Le feutre est tout simplement interdit dans les pays Nordiques, nous devrions prendre exemple sur eux en utilisant du vibram qui limite la propagation des maladies.

C’est le type de rivière qui impose plus ou moins l’utilisation des waders.
Comme le dit Sussu : Enfant on a subi les bottes pleines d’eau, après les traversées de rivière en cuissarde sur la pointe de pied pour finalement les remplir comme les bottes en plein mois de mars…
Pour celui qui a connu les pantalons trempés, les waders (sauf fuites) c’est le grand confort.
Pour se décrocher dans les endroits où il y a beaucoup d’eau c’est pratique aussi.
Sur certaines rivières sans waders tu ne fais pas grand chose…

Plutôt que les waders, le gilet GI Joe ou l’épuisette raquette façon artisan d’autrefois :cowboy_hat_face:

1 J'aime

bonjour,

Parce que c’est une notion basique d’hygiène : plus un support est poreux, plus il favorise la survie et la reproduction des micro-organismes.

La désinfection du feutre étant illusoire, son interdiction dans les pays hialeutiquement évolués tombe sous le sens !

Pour revenir au sujet, Waders ou pas ?, Il y a aussi les pantalons …

Les cuissardes « à chaussons » sont quasi aussi chères que des waders entrée de gamme …

à +

Waders ou pas , le plus leger possible , mais comme souvent l’eau monte haut sur le corps c’est un peu obliger … par contre cette année , il n’est pas impossible que j’essaye les pantalons de pêche pour voir . :slightly_smiling_face:

Une algue brune qui se développe et enveloppe les rochers aurait été importée ( bienfaits de la mondialisation ) de NZ par des pêcheurs en Europe. L’Espagne est touchée; ils l’appellent " el moco " ( la morve ) et le feutre y est interdit, du moins dans beaucoup de régions dont la Catalogne.