Site gobages .:. Pêche mouche .:. Matériel .:. Communauté .:. Montage mouche .:. Voyages pêche .:. carte Nokill et réservoir .:. Vidéos

Peche mouche - Gobages.com

Avis dégorgeoir

tenir un beau poisson avec le fil coincé ainsi contre la poignée, c’est la casse assurée à mon avis.

Je confirme en nymphe, c’est impossible. J’ai essayé avec la première truite de la journée. La bille se calle contre le tube et ça pivote dans tous les sens sans enlever l’hameçon. J’ai fait 5 tentatives tout c’est emmêlé et j’ai arrêté les frais.

Et comme aujourd’hui tout s’est passé sous l’eau ou presque, le test n’a pas pu être fait comme il faut.

Donc stream ==> aucun intérêt, nymphe ==> impossible.

Il reste la sèche. À peine 10% des prises aujourd’hui. Pas de quoi de traîner un outil de plus au bord de l’eau. Il va donc regagner son tiroir.

Fred

Patpeche le voudrait bien :wink:

D’accord avec toi, le passage par l’épuisette me semble inévitable, mais ça ne rend pas la chose plus facile. Je suis comme Fred , j’ai toujours enlevé mes hameçons sans ardillons à la main dans l’épuisette, et souvent en détendant le fil pour de petits poissons, et quand hameçon trop loin, je coupe le fil.

2 Likes

outil miracle pour certains, parfaitement inutile pour d’autres,
les avis sont pour le moins partagés en ce qui concerne le ketchum.
J’imagine le dilemme pour ceux qui sont intéressés par son achat
à la lecture du sujet.
D’autant plus que son prix n’est pas modique : l’équivalent
de 6 boites de Tiemco, de 2 paquets de Swiss CDC ultra select ou
encore de dix centimètres d’une canne Scott Radian.
L’outil requiert à mon sens une main très sûre pour réussir
le décrochage sans heurt.
Nous, les moins habiles, pourrons se consoler en l’utilisant
de façon détournée comme outil de raccord soie/BDL.

5 Likes

Il lui sera certainement plus utile à lui qu’à moi en effet.

J’ai rencontré un problème hier sur une vandoise où l’outil descendait bien le long du fil, mais arrivé à l’hameçon, il butait contre la lèvre du poisson empêchant l’outil d’atteindre la hampe.

La lèvre de ce pauvre animal s’est donc retrouvée pincée entre l’hameçon et le tube en plastique du ketchum. Et ce à deux reprise si bien que ce n’est qu’à la troisième tentative que le poisson a retrouvé la liberté.

Fred

Excellent détournement @ness :slightly_smiling_face:

1 Like

stonfo a sorti un engin avec une tête conique pour faciliter l’insertion.

Même principe que le ketchum : on coulisse le long du fil sauf
que la tête ne fait pas un coude avec le manche mais lui est parallèle (donc parallèle au poisson aussi)

Après avoir traversé un chevesne, lequel refusait d’ouvrir la bouche, de part à part avec cet outil,
nous avons, le poisson et moi, commencé à émettre quelques doutes sur son efficacité.

1 Like

C’est celui dont je parlais et que je trouve dangereux pour l’intégrité du poisson.

A plus,

Patrick

1 Like

Il faudrait aussi parler de l’hameçon.
Un hameçon du commerce Barbless ne présente aucune aspérité venant contrarier le décrochage.
Les hameçons avec ardillon que l’on a écrasés à l’étau, à la pince etc, présentent une « excroissance » résiduelle qui accroche encore. L’utilisation d’une lime diamant permet de résoudre ce problème, mais c’est assez fastidieux…et j’ avoue ne pas toujours le faire !
Test: un hameçon piqué dans un morceau de tissu doit ressortir sans accrocher.
Avec des hameçons parfaitement « barbless », le décrochage est nettement facilité.
Reste aussi la constitution de la mouche: sèche peu fournie, sèche avec une grosse touffe de chevreuil, nymphes avec de grosses billes etc autant de configurations ou le dégorgeoir doit être efficace.
Le dégorgeoir « parfait » existe t il : c’est le sujet :wink:

2 Likes

bonsoir
je l’utilise en nymphe c’est à dire 90% du temps. je n’ai que des hameçons sans hardillon. je ne l’utilise pas une fois le poisson dans l’épuisette mais le poisson encore dans l’eau et donc fil tendu (pas en traction) et ça marche à chaque fois sur tous les poissons que j’ai pas besoin de mettre à l’épuisette.

Bonjour, petite question mais quelle sont les chances de survie d’un ombre avec un hameçon planté au fond de la gorge selon vous?

Assez proche de 1% environ

Tout dépend où il est planté. Il y a fond de gorge et fond de gorge. Si c’est dans un organe vital, c’est clair qu’il est condamné.

Si c’est dans la couane du palais, c’est moins grave.

J’ai eu cassé des ombres que j’ai repris par la suite ce qui m’a permis de récupérer ma mouche.

Je me souviens d’un de 45 cm tu j’ai repris 15 jours après la casse. Il avait toujours la mouche au coin de la gueule et le bas de ligne attaché après.

Fred

Bonjour,

C’est tout à fait exact et, même si c’est plus profond, il vaut mieux couper que « charcuter » un poisson, quel que soit le dégorgeoir (de nombreux modèles, plus ou moins sophistiqués, ont été testés… les auteurs recommandent globalement de les laisser à la maison et de couper la ligne).

Il y a pas mal d’études sur le sujet (sur des blacks, crapets, sandres - ou plutôt « dorés » car c’est souvent canadien comme recherches :slightly_smiling_face:-, salmonidés, etc…).

L’une des dernières en date (parue en octobre 2020) a pour titre :
« Hook disgorgers remove deep hooks but kill fish: A plea for cutting the line » !!!

Pour ceux que l’anglais rebute : « Les dégorgeoirs enlèvent les hameçons plantés profondément, mais ils tuent le poisson : un plaidoyer pour couper la ligne ».

C’est de Cooke et Danylchuk (FME, 2020)… dans les références, à la fin de leur article, il y en a qui sont « royalty-free » et qui convergent très largement vers le fait que les poissons régurgitent les hameçons, même plantés assez loin… jetez-y un coup d’oeil : sur Google certaines se trouvent sans trop de pb… et conduisent à d’autres tout aussi intéressantes :+1:

Bonne lecture !… même si aller à la pêche c’est plus sympa en cette saison :grin:

4 Likes

Et ce jour là tu n’es pas aller jouer au loto? A moins de pêcher dans un aquarium, il faut un sacré coup de chance!!! :stuck_out_tongue_winking_eye:

Pas vraiment de la chance. Lorsque le débit ne bouge pas, ces gros poissons sont assez sédentaires.

Des pépères comme ceux là, il n’y en a pas tant que ça. Du coup, quand on en connaît un, on revient le voir.

De plus, laisser une de ses mouches dans la gueule d’un poisson, c’est pas trop mon trip, surtout lorsqu’il s’agit d’un modèle original gardé dans le plus grand secret malgré de très nombreuses questions à son sujet. :rofl:

Fred

2 Likes

Oui mais comme tu l’avais pris dans l’angle de vision de la webcam, tout le monde connait ton secret… Et depuis ce jour je ne prends plus que des ombres de 45, car entre temps il a grossi.

1 Like

Je partage ton expression « On en trouve beaucoup de ces gueules cassées sur les parcours. »
;))

1 Like

Bonjour à tous,
petit retour d’expérience après avoir finalement commandé le modèle de chez petit jean.
Je pensais que cela serait facile d’utilisation mais j’ai galéré à passer le fil dans le guide prévu à cet effet. Pour moi c’est comme passer le fil dans un porte bobine petit jean avec une truite qui bouge au bout. Alors à mon avis il faut s’entrainer avant sans truite au bout de la canne et une fois rodé ça doit aller. Pour couronner le tout j’ai perdu ce même outils donc j’en déduis que je ne devais pas vraiment en avoir besoin. Deux ou trois truites ont avalé ma mouche et j’ai coupé le fil. Bonne journée