Site gobages .:. Pêche mouche .:. Matériel .:. Communauté .:. Montage mouche .:. Voyages pêche .:. carte Nokill et réservoir .:. Vidéos

Peche mouche - Gobages.com

Nymphe au fil façon Mr Lelouvier ou façon espagnole?

Je te rejoint sur le fait qu’il existe beaucoup beaucoup de variant à une même technique. D’ailleurs je ne penser pas découvrir autant de chose en lançant ce sujet. Tout est très intéressant, maintenant, à chacun sa main.

bonjour greg
oui ce que tu dis n’est pas faux, j’avais essayer de « raccourcir » la methode marcel et effectivement en restant sur un bas de ligne classique et autres mais pour comparer mes adaptations de roncari style je ne suis jamais arrivé a quelque chose d’acceptable pour moi. car chaque specificité de « Marcel Style » et pour etre vraiment efficace a toute sa place et son besoin, et pour avoir pecher souvent avec lui et a coté de lui, il n’y a pas photo… soit tu prends tout, soit c’est de la bidouille…et pas terrible. mais bon, comme d’hab cela depend du but a atteindre et qui est tres personnel.

ah non je te rassure moi aussi mon objectif est de faire du poisson, et çà fonctionne !! ce n’est pas juste « pas terrible »
c’est une secte les roncaristes ou quoi :laughing: :sweat_smile: ? à chaque fois qu’on en parle on a droit au couplet comme quoi il n’y a pass d’autre voie que la perfection du maître (j’ai rien contre lui je le connais pas et je m’en fiche).

En tous cas je constate que sa fait parler ! Je pense que beaucoup parlent sans vraiment connaître . Après chacun son point de vu sur la méthode elle même. Le but du post est de faire avancer notre collègue "le-pti-pecheur27 pas de critiquer tel ou tel technique, c’est tellement facile et pas constructif.
David

2 Likes

Non mais là en gros on lui dit « laisse tomber c’est soit de la bidouille…et pas terrible » soit il faut absolument coller au « Marcel style », oui bon il y a aussi quelques marges de manœuvre plutôt que de lâcher l’affaire, et ça permet d’obtenir de vrais résultats quand même, quitte à pas prendre tous les poissons.
C’est comme si on disait qu’il fallait attaquer la palm en sèche avec des bdl de 7 m en faisant des arabesques et avec des mouches montées par des jeunes vierges. Certes c’est très efficace mais même sans coller complétement à ce modèle on peut en sortir fort honorablement.

Et je ne critique pas la technique, que je trouve fort pertinente et intéressante, mais la présentation parfois élitiste, « copyrightée » qui en est faite.

1 Like

Je pense que le post n’a pas été orienté nymphe Roncari ? Il a simplement demandé une technique nymphe ou il pourrait sortir un peu de soie. Je lui en ai présenté 2 styles après a lui d’essayer et de se faire son propre avis.

En tout cas merci à tous pour vos points de vue et ce débat super intéressant. Je reste sur le partage et l’envie d’essayer déjà en 1er les méthodes decrite de Roncari et façon Rivière et Lelouvier en plus de ce que je sais faire façon espagnole.

1 Like

Ce que je retiens avant tous, c’est qu’avec le matériel que j’ai actuellement je peut faire pas mal de chose et essayer quelque nouvelle technique. Après, peut être qu’une fois au bord de l’eau et quelques test effectués sa ne va pas me plaire et je vais me dire que ma façon de faire qui ce rapproche de l’espagnole est finalement le mieux pour moi, mais j’ai l’envie de voir un peu plus loin que ce que je sais déjà faire. L’idée d’utiliser la soie comme Roncari ou Lelouvier me plaît beaucoup forcément c’est ce qui me fait cogiter actuellement. Normalement vendredi après midi je part à la pêche, j’ai hâte d’essayer

Pti pecheur 27
J’ai pas compris ta question, du bas de ligne et soie que j’utilise en NAF ?
Si cest en NAF sous la canne, j’utilisais que du fil bicolor dans le moulinet et une pointe, puis un bout de pate pour voir ou est le fil dans l’espace pour savoir au dessus de quel cailloux je passais…mais je fais plus. J’aime pas vraiment cette technique.

OK du coup avec ta façon de pêcher en nymphe, tu utilise finalement le même bas de ligne qu’en sèche et tu adapte ta pointe c’est ça ? Tu fouette donc une ou deux nymphe, puis après ton shoot tu pose ta soie sur l’eau avec ton petit indiquateur new Zéland qui te sert d’alerte de touche si j’ai bien compris ? C’est donc de la nymphe au fil posé à l’indicateur ? Surtout tu m’arrête si je dit une connerie, mais là méthode Roncari ou pour être plus large les méthodes qui sans inspire, utilise la pointe de la soie comme indicateur d’après ce que je comprend, donc quelques part sa ce rejoint mais avec un Matos différent. Cette nuit les gars si je rêve pas de nymphe c’est pas normal avec tous ce que vous m’avez mis dans la tête ! :sweat_smile::ok_hand:

1 Like

Perso je trouve que la méthode roncari n est pas polyvalente …il faut vraiment que le profil du cours d eau s y prete

1 Like

Tres polyvalente sur des cours d’eau moyen et grand, il est possible de pêcher aussi bien des courants, des radiers avec peu d’eau , que des lisses ou des fosses profondes. Voir même occasionnellement envoyer une mouche sèche.
David.

2 Likes

Tu pense qu’elle n’est pas polyvalente à cause de son monofilament j’imagine…n’ayant pas encore essayé je n’affirmerai rien…mais J’ai des truc qui me passe par la tête là… entre la nymphe à l’espagnole et celle de Roncari, en terme de Matos, c’est quelque part très complémentaire… Admettons que je parte comme d’habitude façon espagnole, donc bas de ligne de 8 à 10 mètre en monofilament sans aucune soie de sortie de mon moulinet avec ma canne 10 pied soie de 5 DT flotante, je pêche en NAF tendu mon bord de courant et mon radier … Puis un peu plus loin le profil change avec un très grand plat courant comme il y en a part chez moi… Avec le même Matos je réduis la longueur de mon nylon à 5m50. je change de nymphe, je sort de la soie et j’attaque façon Roncari… Je trouve quelque part une certaine complémentarité… Alors moi mon talon de 3m en dégressif malheureusement risque de gêner peut être pour switcher de nymphe espagnol à Roncari mais…on peu peut être dériver un peu comme vous dite est mettre 2 à 3 mètre de monofilament pour sans rapprocher…

1 Like

J’ai fait un stage avec Marcel Roncari, sa technique est très efficace et finalement assez simple, mais je trouve que c’est difficile à maîtriser, lancer une nymphe avec un monofilament fin de deux longueurs de canne n’est pas si évident, de plus cette technique n’est pas du tout adaptée à mes petites rivières aux berges encombrées.
Je suis passé de la sèche à la nymphe au fil sous la canne l’an passé, j’ai gardé ma canne de 9 pieds, ça marche bien pour pêcher les courants devant moi, j’ai pris ombres et truites l’an passé pour la première fois de cette façon.
J’aimerais apprendre une technique pour pêcher en nymphe mais à plus grande distance, avec un rayon d’action un peu supérieur qu’uniquement sous la canne.
J’ai vu les vidéos de Yannick Rivière, mais ça me semble aussi assez technique, je suis un pêcheur très occasionnel.

1 Like

Quand vraiment ça ne veut pas le faire ni en sèche , ni en noyée , je bricole en nymphe .
Sans changer tout mon bas de ligne habituel de 3 mètres environ, seulement la pointe pour passer du 10 au 14 centième et je fais une boucle provisoire à la profondeur souhaitée dans laquelle je passe un bout de laine de mouton prélevée sur les barbelés qui savent si bien percer nos waders .En serrant la boucle on maintient le mèche de laine à l’ endroit souhaité. Grâce au suin la laine de mouton flotte plutôt bien et un faux lancer la sèche vite . on peut adapter la quantité de laine au poids de la nymphe c’ est pas cher , c’ est blanc et ça ne fait pas peur aux poissons et ça sent bon la nature. Je suis toujours étonné de la taille des poissons qu’ on peut solliciter ainsi dans les grands courants .Si l’ on veut repasser en sèche c’ est facile à démonter : on tire sur la laine puis sur le fil nylon pour faire sauter la boucle .

4 Likes

Pti pecheur 27
Oui tu as bien résumé.
Meme bas de ligne, meme pointe, meme canne, meme soie.
Juste un bouchon en plus pour resumer et imager :joy::rofl: dont je regle la profondeur en deplacant l’indicateur avec 2 doigts
Par contre une seule nymphe. Que je choisi en fonction de son poids, du courant et de la profondeur souhaité. Car comme tu le sais, pour aller a raz le fond rapidement et y emener le fil avec, plus c’est profond plus cela doit etre lourd et encore plus si tu peches en fil de 18. Ensuite les techniques de lancer sont les memes. droit, tlt, revers, cloche, roulé…
Cest pour moi la facon de pecher en nymphe la plus polyvalente avec la sèche, très pédagogique aussi car facile en compréhension et en mise en œuvre, elle permet de bien comprendre ce qui ce passe sous l’eau, de rester sur la meme gestuelle que la sèche avec le meme materiel sur les mêmes coups mais sous l’eau Rien empêche ensuite d’évoluer autrement.
Mais cest une superbe approche de la nymphe a la mouche fouetté soie en l’air. Les clients adorent et sont conquis par cette polyvalence sur les mêmes bases que la sèche.
Bonne nuit au milieu des nymphes…:star_struck::rofl::joy:

Merci top :+1::ok_hand:. Par contre ton indicateur, tu le place sur ton bas de ligne c’est sa ? Est ce qu’il porte ou soutient tes nymphe ou pas du tout ? Genre bouchon comme pêche au coup qui soutient l’appât ou plutôt l’inverse ?

La nymphe européenne est proche de l’espagnole.
Soie de 0.55 à 0.60 mm monobrin de nylon de 3 à 4 mètres, fil fluo et pointe le tout faisant généralement 2 fois la longueur de la canne.

On pourrais appelée « la nymphe européenne » la nymphe internationale car c’est juste une évolution de la nymphe à l’espagnole liée à la réglementation de la FIPS obligeant à avoir une soie (qui n’en ait pas vraiment une) lors des concours officiels. La nymphe à la Française c’est avec une vraie soie qui dépasse en générale d’une dizaine de centimètres des anneaux quand on pêche.

Merci pour cette précision.